• Sword Art Online II

    Ce générique déchire tellement. Je pourrais l'écouter en boucle pendant des heures.

    ♪ Cette chanson est dans mon MP4 ♪

     Après les événements de la saison 1, Kirito essaie de mener une vie tranquille avec Asuna, et oublier les jeux. En effets, il est entré dans un établissement scolaire, a un projet professionnel, et travaille déjà dessus. Seulement, le Ministre des Affaires Intérieures envoie Kirito enquêter sur Gun Gale Online, un VRMMORPG de tir, dans lequel un certain Death Gun arrive à tuer les joueurs dans la réalité...

    La saison est découpée en 3 arcs. Alors je vais critiquer chaque arc. Et commençons par le commencement, avec Phantom Bullet.

    PHANTOM BULLET:

    Sword Art Online II

    Mais j'ai envie de dire oui. Un putain de gros OUI. Cet arc est excellent ! EXCELLENT !, Je n'avais pas très envie de regarder SAO, mais une fois que je me suis lancée, je ne pouvais plus arrêter. Cet arc est vraiment EXCELLENT !

    J'ai beaucoup aimé l'univers de GGO. Il a été créé pour se faire buter, et on le remarque bien des les différents décors et maps, c'est foncé, noir, tout défoncé, ça ressemble vraiment à un champ de bataille. C'est juste superbe. J'aime beaucoup GGO.

    Ensuite, on a le personnage de Sinon, je me suis beaucoup attachée à elle, et c'est mon personnage féminin préféré. C'est vraiment un personnage qui a été bien travaillé et réfléchi, superbement intéressant. Le personnage a un traumatisme, et essaie de le fuir dans le virtuel. Et c'est un peu le contraire de Kirito, mais a, on y reviendra.

    Kirito en fille. Je sais pas exactement pourquoi, mais le fait de le voir en fille m'a fait extrêmement plaisir. Bon en fait, il ressemble à une fille, mais c'est bien un garçon. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai juste adoré l'initiative (tellement que j'ai changé ma photo de profil x)). 

    Le fait que Death Gun soit un personnage de SAO m'a beaucoup plu. J'ai beaucoup aimé l'univers de SAO, et je ne l'ai pas trouvé super développé, particulièrement les tueurs de joueurs. Pourquoi est-ce qu'ils faisaient ça ? Pourquoi s'amusaient-ils à tuer des gens, en sachant très bien que ça les tuerait en vrai ? Qu'est-ce que ça leur apportait, sachant qu'ils n'étaient même pas une menace ? Toutes ces questions sont hélas, sans réponses, même à ce jour. Mais quand même, Death Gun est un tueur de joueurs dans SAO, et le fait de remontrer un personnage de SAO, c'est bien. Ça nous montre, non seulement des passages que l'on a pas vus dans SAO 1, mais en plus, ça nous explique vraiment que quand on tuait dans SAO, c'était bel et bien sérieux, et qu'on tuait pour de vrai. 

    Quelle est la différence entrer tuer quelqu'un juste pour tuer, et tuer quelqu'un pour se protéger, ainsi que son entourage ? C'est la question qui est abordée durant l'arc.

    Du coup, comme je le disais, Shino (son vrai prénom) essaie de fuir ses problèmes dans le virtuel, à savoir, le fait de ne pas supporter les pistolets. Rien que le fait de mimer un pistolet avec ses doigts lui donne des crises et vomissements. C'est vraiment un traumatisme. Du coup, elle incarne Sinon, une fille très douée au sniper, qui n'éprouve absolument aucun effroi vis-à-vis des armes. Du coup, en essayant de rendre Sinon plus forte, Shino pense pouvoir vaincre sa peur des armes à feu.

     Et à l'inverse, on a Kirito, qui part l'intermédiaire de Death Gun, a un problème dans le virtuel, qu'il essaie de fuir dans la réalité. Tu vois, le fait qu'il ait tué des gens dans le virtuel et que ça les a tués dans la réalité, et bah il a du mal à se le pardonner.

    Le duo fonctionne très bien, le fait qu'on ne voie pas Asuna, bah ça fait rien, on s'en fiche. Cet arc est très très très bon, vraiment, je l'ai adoré.

    Je lui mets un 9/10. Pourquoi manque-t-il un point ? Parce que j'ai trouvé la fin un peu simplette même si c'était bien expliqué, et j'aurais bien aimé que Kirito change de style de combat. (même s'il faut avouer qu'il était trop Kakoii :3)

    Et puis après, il a fallut que le Studio fasse Excaliber.

     

    EXCALIBER:

    Bon, vu que je suis totalement fanatique de Sinon, forcément, voici une image d'elle.

    Un mini-arc à la con qu'il faudrait oublier. Il dure 3 épisodes je crois, mais il sert tellement, tellement, tellement à rien ! Il est INUTILE. Tu fais un arc fantastique avec Phtantom Bullet, pour faire de la merde avec Excaliber ? C'est "Excaliber" en plus, pas "Excalibur".

    La petite équipe de Kirito, complétée par Shinon, a pour quête de prendre possession de l'épée Excaliber. Seulement, en cours de route, un Intelligence Artificielle prend contact avec la troupe, et leur demande de prendre excaliber avant qu'une map de ALO (où se trouve la maison de Kirito & Asuna) ne disparaisse à jamais.

    MAIS QU'EST-CE QU'ON EN A A FOUTRE ?! Mais que cette map disparaisse !  On en a rien à foutre ! Y'a même pas d'enjeu, c'est plat, j'ai même pas tout compris, et je n'avais qu'une envie, que ça se finisse au plus vite. Sérieusement, c'est quoi cet arc de merde ? Il ne sert à rien, parce qu'aucun personnage n'est développé, il ne se passe rien, et il n'a aucune répercussion sur la suite.

    POURQUOI AVOIR FAIT ÇA ?!

    3/10 pour moi. Aucun intérêt, pas d'enjeu, inutile, court (heureusement), pas de développement, à oublier.

    Heureusement, il y a Mother's Rosario.

    MOTHER'S ROSARIO:

    Au début, je trouvais l'arc un peu chiant. J'ai eu surtout du mal à avaler le fait qu'un épéiste soit plus doué que Kirito. (je vous jure que je ne l'ai pas accepté!)

    En gros, un épéiste super doué défie des joueurs. L'épéiste attire l'attention d'Asuna, surtout parce qu'il a battu Kirito. Asuna défie donc l'épéiste, et se rend compte qu'il s'agit en fait d'une fille.
    Après un combat plus ou moins serré, l'épéiste du nom de Yuuki propose à Asuna d'entrer dans sa guilde, pour vaincre à eux seuls le boss du palier 27, et laisser ainsi une trace de leur passage sur ALO (leur noms seront affichés sur un tableau).

    Bah cet arc est pas mieux que Phantom Bullet, mais il est bon. Asuna est mise au centre, et c'était une bonne idée. 

    On apprend que le personnage de Yuuki est en fait séropositive, et en phase terminale, d'ailleurs. Plusieurs membres de la guilde sont en fait des malades, et c'est pourquoi la guilde compte se dissoudre au printemps. Yuuki joue depuis trois ans presque non-stop à ALO (Ça explique qu'elle soit si forte à l'épée.), et est une testeuse du Medicuboid, une sorte de machine qui permet "d'atténuer" la souffrance du'n malade. Par exemple, un aveugle peut voir via la machine, etc..

    Bref. Pour le coup, Yuuki est aussi un personnage intéressant, qui a bien mérité son moment dans SAO. Je me suis bien attachée à elle.

    En parallèle, on suit la vie d'Asuna. Sa mère veut lui tracer une vie toute faite, seulement Asuna veut vivre sa vie comme elle le souhaite. En rencontrant Yuuki et en voyant comme elle se bat, Asuna décide de faire pareil, et d'affronter sa mère.

    Bref, un bon arc aussi, qui mérite un 7/10. Il était un peu plat mais très intéressant, et pour une fois, Asuna est mise sous les feux des projecteurs. Après, ce n'est pas un personnage que j'apprécie particulièrement, du coup, je regrettais un peu Kirito.

    Ce qui fait une moyenne de ~6,4, mais je ne compte pas Excaliber. Ça fait donc une moyenne de 8/10. J'ai préféré la deuxième saison à la première, parce que je l'ai trouvée plus réfléchie et plus aboutie. Le point fort est quand même Phantom Bullet, que j'ai adoré.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :