• ReLIFE

    ReLIFE

    Ce webcomic raconte l'histoire de Arata Kaizaki, adulte âgé de 27 ans, travaillant dans une entreprise d'où il a démissionné à cause du comportement de ses supérieurs. (wait, ma phrase n'a pas de sens...) Après de nombreux échecs à des entretiens d’embauche, un jeune homme du nom de Yoake Ryu lui offre une pilule, qui lui permettrait de rajeunir. Bien que Kaizaki n'y croit pas, il avale cette pilule alors qu'il est ivre, et se réveille le lendemain, dans un corps d'adolescent de 17 ans. C'est le début de l'expérience "Relife"...

  • ReLIFE - Ce que j'ai pensé de l'adaptation animée...

    Cet article contient des spoilers.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • ♪ L'anime de Relife est arrivé ! Yeah! ♪

    J'ai fait un article sur Relife en janvier dernier. Et j'ai dû attendre longtemps avant de comprendre qu'il ne sortait que cet été. Mais, maintenant que l'anime est sorti, je peux en profiter !

    Je suis plutôt contente de ce premier épisode. Il pose les bases directement sans tourner autour du pot, nous plonge dans l'ambiance et nous met déjà sur quelques petites pistes. Un petit point à relever, le fait que ça aille peut-être un peu trop vite. Parce que Kaizaki et Yoake se rencontrent à 02:30 quand même. Au tout tout tout début de l'épisode. Le webtoon me semblait un tout petit peu plus lent, prenant bien le temps de montrer la vie misérable de Kaizaki.
    Mais bon, ce n'est pas extrêmement dérangeant.

    L'épisode commence avec Kaizaki chez lui, passant un coup de fil à ses amis. Ces derniers lui proposent de prendre un verre, celui-ci accepte. Déjà, quand tu n'as pas de tunes, ne fais pas de chose inutile comme allez boire jusqu'à marcher comme un handicapé. Économise.

    Il rentre du bar, et rencontre Yoake. Ce dernier raconte le parcours professionnel de Kaizaki. Il a tenté deux fois d'entrer à la fac, quand même. Mais il a eu un master. C'est une bonne chose. Yoake lui donne la fameuse pilule de rajeunissement, disant qu'en l'avalant, il fera l'expérience ReLIFE. L'expérience ReLife sert à faire réfléchir les adultes qui la font afin de prendre un nouveau départ. Si cette expérience réussit, ils peuvent avoir un travail. C'est une très bonne opportunité pour Kaizaki, alors il ne devrait pas la laisser passer. Kaizaki, en adulte responsable, doute.

    Bon, il doute le temps de 30 secondes puisqu'en se réveillant le matin, il a rajeuni. Si je n'avais pas lu le webtoon, je n'aurais peut-être pas compris tout de suite. Il a la même tête et la même voix à 17 et à 28 ans. 
    D'ailleurs, en parlant de la voix, je n'en ai pas parlé, mais la voix de Kaizaki me semble trop "aiguë". En fait, j'imaginais sa voix beaucoup plus grave et virile, finalement il a la voix d'un lycéen, alors qu'il a 28 ans. C'est perturbant. En plus, il fume, donc ce n'est pas très logique.

    L'épisode est centré sur le premier jour de Kaizaki au lycée, qui enchaîne les erreurs; il se trompe de place, oublie sa trousse, sort des cigarettes en classe... Toutes ces petites erreurs sont plus pour l'effet comique d'un adulte dans un milieu de lycéen, mais c'est toujours marrant à voir.

    Le voir se faire sermonner par une prof plus jeune que lui m'a fait rire. J'espère qu'il ne se sent pas trop vieux, le pauvre.

    Kaizaki, contrairement à Hishiro-chan est très sociable, et très vite, il se crée un groupe d'amis. Dans le manga, il était dit que c'était l'une de ses grandes qualités, et là, on le voit bien puisqu'il se rapproche de toutes les personnes autour de lui.

      

    "Je peux légalement draguer une lycéenne ! Ça m'excite trop !"

    Kaizaki Arata-san wa ecchi.

    Le gars est entouré de lycéennes, et forcément, c'est ce à quoi il pense ! Franchement...
    J'aime sa façon de penser.

    Après cette première journée, Kaizaki demande à Yoake s'il est vraiment un adulte. Question bête, puisqu'il est venu le voir lors de leur première rencontre sous sa forme adulte.

    Hormis les petits gags et l'explication de Yoake à la fin, l'épisode n'a rien de réellement intéressant. Ce n'est que le premier épisode d'ailleurs, et il est très intéressant.

    Je suis impatiente de voir la suite, pour voir comment ça évolue!

    Je ne sais pas si je ferai de Review à chaque épisode, vu que je suis une fainéante. Mais bon, qui sait, vu que c'est les vacances et que je n'ai pas de vie, j'aurais surement le temps ! 


    votre commentaire
  • ReLIFE - L'anime pour cette année !

    Ça fait un moment que je veux parler de ce webcomic. Et, comme l'anime est pour très bientôt, j'en profite donc !

    Donc, ReLIFE est un webtoon écrit et illustré par Sou Yayoi, publié depuis octobre 2013 sur le site Comico. Il a ensuite été compilé en 4 tomes reliés. Un anime est prévu pour 2016, et aucune maison d'édition ne semble avoir mis la main dessus pour l'instant. (Même si je pense qu'avec l'anime, ReLIFE gagnera beaucoup de succès et attirera les maisons d'éditions anglaises ou françaises).

    Ce webcomic raconte l'histoire de Arata Kaizaki, adulte âgé de 27 ans, travaillant dans une entreprise d'où il a démissionné à cause du comportement de ses supérieurs. (wait, ma phrase n'a pas de sens...) Après de nombreux échecs à des entretiens d’embauche, un jeune homme du nom de Yoake Ryu lui offre une pilule, qui lui permettrait de rajeunir. Bien que Kaizaki n'y croit pas, il avale cette pilule alors qu'il est ivre, et se réveille le lendemain, dans un corps d'adolescent de 17 ans. C'est le début de l'expérience "Relife"...

    J'ai toujours été nulle pour les résumés. Et oui. Donc, même si ça a l'air nul comme ça, ne partez pas en courant, parce que c'est vraiment intéressant.

    Ce que j'ai directement remarqué en lisant Relife, c'est d'abord le magnifique soin apporté au dessin. Je trouve que c'est superbement joli, et en plus c'est en couleur. Et ça marche. C'est tellement bien dessiné que j'ai l'impression de regarder un anime avec des bulles. J'aime beaucoup le coup de crayon de l'auteur, le chara-design, les couleurs et les ombres que je trouve absolument magnifiques OMG. Quand je lis ce webcomic, j'ai vraiment la sensation de regarder un anime, et vu que je suis très habituée à ces derniers, je trouve ça très agréable.

       

    Vous voyez ces étoiles autour de Hishiro-chan (la fille) ? J'ai l'impression de les voir bouger et d'entendre "bliiing" autour d'elle.

    Bon, un joli dessin, c'est bien, mais un bon scénario, c'est encore mieux. 

    Et là, je dois dire, chapeau bas. Je ne pensais pas que ReLIFE était aussi réfléchi. A la base, je pensais vraiment que c'était un petit webcomic qui montrerait le quotidien d'un adulte entouré de jeunes, qu'il y aurait des moments comiques en raison de la différence d'âge, mais voilà, que ça serait juste un webcomic pour passer le temps sans vraiment aller autre part. Eh ben en fait, tellement pas.
    Ma première surprise a été l'histoire de Kaizaki-san (le garçon). Je ne pensais pas que  son histoire était aussi noire, et ça a donné beaucoup de profondeur à ce personnage, je trouve. Tout ce qu'il a parcouru explique la façon dont il est actuellement, en laissant de petits indices comme ça, que l'on ne remarque qu'après avoir compris.

    Sans spoiler, par exemple, on ne voit jamais Kaizaki avec la cravate totalement serrée. Et bien en fait, même si je n'y avais pas fait attention, il y a toute une histoire derrière cette simple "habitude". Et j'ai trouve ça malin de la part de l'auteur d'avoir poussé ça jusque là. Bon, après, vu que je suis une triple idiote, je n'aurais jamais pensé à ça, mais bon, c'était quand même intelligent.

    Et puis les chapitres sont... particuliers.

    Il n'y a que trois pages, mais la page est assez longue.

    ReLIFE - L'anime pour cette année !

    Je ne sais pas pourquoi, mais ça me plaît beaucoup. Surtout que je lis sur mon téléphone, alors ça me fait plaisir lorsque je glisse l'image comme ça le long de l'écran. Et c'est joli.

    Et ça tient en haleine, aussi. Quand on lit un chapitre, on veut vite connaître la suite sans tarder, parce que ReLIFE, par son petit format, est superbement plaisant à lire. C'est particulier, parce qu'en général je déteste ce genre de format, parce que ça nous arrête en pleine action, mais vu que je lis en anglais, ça fait travailler ma tête, et deux-trois chapitres par semaine, c'est largement suffisant. Et puis, comment ne pas aimer un tel webcomic, sérieusement ? N'est-il pas juste carrément intéressant ?

    Donc, pour le scénario aussi, ReLIFE déchire de ce côté-là. Ça nous tient en haleine, et c'est très bien écrit.

    Et... les personnages ?

    Les personnages, ils ne m'ont pas particulièrement touché, à part Kaisaki-san, et Hishiro-san, c'est-à-dire, le protagoniste féminin.

    Ce qui me plaît chez cette fille, c'est son honnêteté, son côté complètement solitaire, ses répliques rentre-dedans, ses actions quelques fois complètement idiotes pour la première aux examens du lycée... Tout ça, ça fait de Hishiro-chan un personnage très attachant, et comique en plus de ça. Le fait qu'elle veuille faire de sa dernière année de lycée une année de bons souvenirs, j'ai trouvé ça tellement mignon, surtout pour une personne qui n'a pas l'habitude de parler aux gens. Sa façon de se faire des amis dépendra un peu de Kaizaki-san, mais elle fait vraiment de son mieux pour essayer de comprendre les sentiments humains (comme si elle n'en était pas une, tiens!), afin d'apprendre à discuter avec les gens et se faire des amis.

    Et avec la révélation du dernier chapitre (112), ça prend tout son sens.

    Et, une dernière chose, le comique.

    ReLIFE n'est pas soi extrêmement drôle. En fait, je crois même que quelques fois, j'ai ri pour des choses qui n'étaient pas censées être drôles. Seulement, les personnages de ReLIFE sont tellement fidèles à eux-même qu'ils sont comiques, mis dans certaines situations. Et le meilleur comique, c'est bien évidemment celui de situation.

    Doonc, après cet article absolument élogieux sur ReLIFE (que je vous conseille grandement de lire), je me retire ! Merci d'avoir lu !


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique