• Pourquoi Pretty Rhythm est meilleur que PriPara...

    On voit bien que Mia a l'avantage. Et ce parce que Pretty Rhythm is the best.

    Je dis (très) souvent que Pretty Rhythm est mieux que Pripara. C'est pour moi juste super évident. Pour argumenter tout ça, je vais essayer de décrire la série en étant le plus objective possible, et ensuite faire une partie où je serai totalement subjective.

    Pourquoi Pretty Rhythm est meilleur que PriPara...

    -  PriPara est une série crée en 2014. Elle met en scène Lala Manaka, une élève de 10 ans qui vit une vie paisible. Ses parents tiennent une pizzeria. Dans son monde, il existe une sorte de... monde, où les filles peuvent réaliser leur rêve et devenir Idol. Seulement, il est interdit pour les écolières de son âge de devenir Idol, à cause de la directrice, Gloria; qui refuse que ses élèves aillent à PriPara, et les persécute littéralement chaque jour pour savoir s'ils n'ont pas de PriTicket (ticket à échanger avec ses amis). Projetée sur scène après une chanceuse rencontre avec Mireille, Lala va commencer ses Activités d'Idol...

     

    -  Pretty Rhythm est une franchise commencée en 2011, constituée de 3 saisons. (pour ne pas être trop influencée, je pends la saison que j'aime le moins de PR, PRAD (et PRDMF parce que c'est la suite directe)).
    Harune Aira est une jeune fille maladroite, surprotégée par son père. Elle a un certain goût pour la mode, et, alors qu'elle s'éternise un jour sur une tenue vue en boutique, elle va faire la connaissance de Rhythm Amamiya. Jun Takagiwa, un membre haut placé d'une agence de "Prism Stars", voit en elle un réel potentiel, et la projette alors sur scène. C'est le Prism Show. On suit l'aventure d'Aira et plus tard, de MARs, dans une aventure à la conquête du titre de "Prism Queen".

    Rien que dans le résumé, Pretty Rhythm a l'air plus intéressant.

    Pourquoi Pretty Rhythm est meilleur que PriPara...

    -  PriPara est un anime plutôt bon, pour ses graphismes, ses chansons, et son intrigue en général. On suit l'histoire de Manaka Lala, qui fait des activités d'Idols en secret. Oui, c'est risqué, elle peut se faire renvoyer ou je-ne-sais-quoi, mais ce n'est rien comparé à Pretty Rhythm. On a l'impression qu'il n'y a absolument pas de but dans PriPara. Le but étant: avoir la "Paradise Coord" afin de faire un miracle.

    Pourquoi Pretty Rhythm est meilleur que PriPara...

    -  Pretty Rhythm, ça a l'air super niais comme ça, on se rend compte en regardant sa suite, PRDMF, que c'est bien plus profond que ça en a l'air. Le but est dit au tout début de la série, (dans les premiers épisodes, avec les "les filles brillent blablabla") et on ne doute pas une seconde: devenir Prism Queen. Même si ça passe par la maîtrise de l'Aurora Rising, c'est clairement le but. 

    Et en regardant PRDMF, on comprend que ce que renferme le passé de l'Aurora Rising, c'est pas rien.

    Pourquoi Pretty Rhythm est meilleur que PriPara...

    -  Les personnages principaux de PriPara sont des Idols, ce qui n'est pas le cas de Pretty Rhythm, et c'est ce que j'aime. PriPara, ce sont des filles qui sont obligées d'aller à PriPara pour faire les chanteuses. Qu'est-ce qui les empêche de le faire à l'extérieur ? Qu'est-ce qui fait que ce monde est contrôlé par des fillettes toutes petites, qui sont projetées sur scène à à peine 10 ans ?

    Bien qu'ils soient clichés dans PriPara et dans Pretty Rhythm, je me suis beaucoup plus attachée à ceux de Pretty Rhythm que ceux de PriPara. D'ailleurs, dans PR il y a Aira que je n'arrive pas à saquer, et j'ai quand même réussi à pardonner.

    En fait, ce que je reproche à Lala & Co, c'est le fait qu'on ne connaisse rien d'eux. Je n'arrive pas vraiment à savoir ce qu'ils apprécient vraiment, on a l'impression qu'ils n'ont pas d'histoire. A part Mireille qui a vu un Show de SAINTS-SAMA (donc, Aira, Mia et Naru) et Lala qui s'est presque fait tirer dans PriPara, qu'est-ce qui pousse réellement les personnages à faire les Idols ? Quelle est leur histoire ? 

    -  Dans Pretty Rhythm, les personnages principaux sont des patineuses, des sportives, tout sauf des stars. Et c'est ce qui me fait plaisir. Parce que le patinage n'est vraiment pas assez exploité dans les Animes. A part Giban Kaleidoscope et Pretty Rhythm, je ne connais aucun autre anime sur le patinage. En prenant le patinage, la production a choisi un sujet non-exploité, et a, pour moi, vraiment pris la bonne décision. Même si ce n'est qu'un prétexte, on nous montre des sauts, et j'adore les sauts.

    Même si Aira mériterait de se faire baffer, Rhythm et Mion ont une petite histoire, un petit chemin qu'elles ont parcouru pour avoir la place qu'elles ont. Rhythm veux retrouver sa mère en réalisant l'Aurora Rising, et Mion, veut surpasser l'Aurora Rising en montrant que ce n'est pas avec ce saut qu'on peut forcément gagner. On les voit bien évoluer, on voit surtout Aira qui prend de la maturité, et c'était vraiment important pour elle d'en prendre.

    Donc, si on devait faire un résumé, PriPara est meilleur que Pretty Rhythm sur la forme. C'est très joli. Sur le fond et les personnages, pour moi il est clair que Pretty Rhythm est au-dessus.

    En espérant que vous comprenez mes raisons, merci d'avoir lu cet article !

     


  • Commentaires

    1
    Enji Snow Aylen
    Mercredi 30 Décembre 2015 à 18:18

    Salut ! Je viens de tomber sur ta critique et je tiens tout de même à te faire part de la mienne, même si je doute que ça puisse t'intéresser réellement.

    Tout d'abord je suis réellement d'accord avec ce que tu poses. On sent effectivement bien le but de Pretty Rythm, alors que PriPara est un peu plus flou. Et ta justification me plait assez, ce qui fait que je suis en train de t'écrire en ce moment même. ^^

    Selon moi il manque une chose cruciale à PriPara : l'attirance pour les jeunes filles. Contrairement à PR où il nous était plus aisé de s'identifier à l'une des jeunes filles (prenons les différences de degré de caractère entre Mion, Aira et Kaname par exemple. Ou entre entre Kanon et Rizumu qui se font littéralement une guère de possession d'Hibiki). On peut très vite les replacer dans un "sac" et noter tous les points communs et toutes les différences entre chacune d'elle. (Aira et Kaname sont joyeuses mais Aira est plus timide que Kaname, etc). C'est un vrai plaisir de voir chacune d'elle grandir et évoluer à son rythme. Il est vrai que l'histoire se base plus sur Aira étant donné qu'elle est le personnage principal, mais elle aborde successivement les progrès de la mentalité ou du physique des autres.

    Ce qu'on ne retrouve pas à PriPara. Il est facile de discerner chacune des jeunes filles également, mais peut-on savoir si leur caractère n'est pas uniquement dû à leur "transformation" ? Le physique de Sophie est bien dû à cela. Et on notera surtout le changement de personnalité entre Mirei normale et Mirei "PriPara-tisée". 

    Lorsque PR a évolué pour le deuxième fois en PRRL, j'ai réellement eu peur. Si ils commençaient déjà à minimiser le patinage et les sauts (notamment les décors qui ne sont plus changés, à mon plus grand désespoir), qu'advient-il de l'esprit de base du manga ? C'est lorsqu'on remarque que June sait faire un Aurora Rising les doigts dans le nez et je n'exagère pas, pardonne mon expression, que on peut constater que le saut si difficile et prestigieux est rabaissé à sous-fifre. Bientôt ce sera le Macaron Spin qui va être le saut le plus dûr au monde. (Je divague un peu. Concentration ! )

    Ce que je trouvais typique à l'esprit PR (et malheureusement, qui a été transféré à Aikatsu d'une manière totalement ridicule) c'est aussi les Prism Stones. Maintenant il suffit du PriTicket et hop ! Tout le monde est beau et gentil. De vraies idoles. Non mais non, pitié, il aurait fallu qu'ils gardent un minimum l'esprit de base. Les tenues étaient la chose qui m'avaient le plus émerveillée lorsque j'ai commencé la série. Quelle petite fille ne rêverait pas de pouvoir se transformer ainsi sans bourrer sa garde-robe ? 

    Comme tu auras pu le constater, je n'aime pas trop PriPara. Les personnages sont pour moi insipides et ils n'ont aucune accroche. J'espère que malgré mon assez grand commentaire, tu pourras trouver quelques petits éléments en communs avec les tiens ou que tu n'aurais pas cités. Je te le rappelle seulement à titre d'information, je ne faisais que donner mon avis en ayant lu avec joie que quelqu'un pouvait enfin donner le sien sur ces animes.

    Bien à toi, Enji.

    2
    Jeudi 31 Décembre 2015 à 09:44

    Merci d'avoir lu mon article ^^

    Tout d'abord, je suis totalement d'accord avec toi, pour le changement de caractère. Même si je ne comprends pas vraiment cela. (je veux dire, les personnages changent seulement de tenue, pas de personnalité, normalement).

    Il y a juste un petit point que je souhaite aborder, celui de PRRL.

    Pour June qui fait l'Aurora Rising si facilement, je pense que c'est dû à deux choses: Tout d'abord, dans PRRL, il n'existe plus de "saut légendaire" ou de saut de ce genre. Du coup, tous les sauts ont tous la même importance. Ensuite, je pense aussi que c'est parce que June est une messagère du Prism World, donc qu'elle peut faire facilement n'importe quel Prism Jump vu qu'elle a un niveau supérieur.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :