• Kodomo No Omocha

    Article datant initialement du 18 Septembre 2015 à 14:03.

    Sana Kurata est une élève de CM2 de 11 ans et actrice. Elle joue dans une série très connue du nom de Kodomo no Omocha. Elle mène une vie agréable et plutôt tranquille seulement Hayama Akito, élève perturbé de sa classe à la tête d'une bande de voyou, sème la zizanie pendant les cours au point de faire fuir les professeurs et d'avoir souvent recours à la violence. Décidée à s'opposer contre lui, Sana découvre qu'il a en fait besoin d'aide...

     kodocha *-*

    Aujourd'hui, on va parler de Kodomo No Omocha, souvent appelé Kodocha !

    Ahhhh, cet animé est une putain de bombe de malade mental. Il est tout simplement magnifique ! Il aborde plusieurs thèmes comme l’abandon, le suicide, la place des enfants dans la société, le pouvoir des adultes face aux enfants et dans la société, le monde du Showbiz et pleins d’autres thèmes que j’ai trop la flemme de citer. Cet animé est très psychologique, et pourtant, hilarant ! Il n’y a pas un seul épisode sans comédie, même si ce dernier est censé être tendu !
    Au début de la série, on suit le quotidien de Sana Kurata, élève de CM2 de 11 ans et actrice. Cette dernière est dans une classe de garçons perturbateurs, qui suivent Hayama Akito, déclaré comme chefs des garçons. On suit le quotidien de Sana en tant qu’écolière et en tant qu’actrice.

    Les personnages principaux, Hayama et Sana, ont tous les deux un caractère différent: Hayama est un personnage froid et distant au regard d’adulte, vivant dans un quotidien assez difficile. Sana elle est une fille cachant un passé douloureux, mais qui pourtant, déborde de joie et d’énergie. Déjà, on se dit que Sana va surement finir avec Hayama, parce qu’elle ne peut pas finir avec son maque, ce serait pervers. Mais on se pose tous la question de comment, parce que leur personnalité sont si incompatibles avec l’amour que ça risque d’être très difficile.

    Bref, ne tournons pas autour du pot. Pour un tat de raison, cette série a failli me faire pleurer quand je l’aie terminée. J’avais tellement la haine quand je l’ai terminée ! Parce que 102 épisodes, je pensais pas que ça passait aussi vite !

    Contrairement à certaines critiques que j’ai vu, je trouve Kodocha très beau pour son époque (1996). J’ai beaucoup aimé le premier générique, il est très attachant, il bouge, et on l’aime tout de suite. Par contre, le deuxième générique est pour moi énervant, (blablabla DERAKKUSSU) on crie au lieu de chanter, je n’arrive pas à l’aimer. Côté visuel en tout cas, j’aime beaucoup. 

    Les personnages sont tous attachants, ils sont charmants, drôles, et sympas ! Ils ont tous une psychologie assez poussée, que l'on suit avec beaucoup d'intérêt. J'aime beaucoup cet esprit, vraiment.

    Le rythme est très bien tenu (sauf pour l'arc à NY que je n'ai pas vraiment aimé), c'est toujours plein de joie, de cris, mais c'est vraiment dynamique. 

    Que dire de plus ? Appart que c'est un animé vraiment super qui mériterait d'être vraiment beaucoup plus connu. C'est vraiment dommage que les gens soient passés à côté de cet anime vraiment exceptionnel, qui mériterait d'être aussi connu que les One Piece et j'en passe.

    18/20, vraiment, il est à voir.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :