• Genderbend & couple dans les mangas

    Putain depuis avril que cet article est commencé.

     

    J'ai une application dans ma tablette qui s'appelle "Zingbox Manga" et qui me permet de lire un très grand nombre de mangas (principalement en anglais, les sources fr sont très pauvres). En feuilletant les catégories, je me suis intéressée au "genderbend".

    N'ayant pas trouvé de définition adéquat pour les mangas, j'ai dû donc improviser:

    Genderbend (anglais) n.m(?): indique une histoire où un (ou plusieurs) personnage se retrouve dans le corps du sexe opposé.

    A partir de cette définition, je me suis basé sur deux œuvres: Boku Girl et Kakumei no Hi (the day of revolution).

     Pour le premier, il s'agit de l'histoire d'un garçon, Mizuki, plus belle que la moitié des filles sur Terre. A la base, il a donc une apparence bien androgyne à la base. Et pis un jour, une déesse qui s'ennuie décide de le transformer totalement en fille. Franchement, les Dieux du Japon sont horribles. J'espère ne jamais tomber sur une déesse comme ça.
    Pendant tout le manga, on suit la relation qu'il entretien avec la fille qu'il aime et son meilleur ami d'enfance Takeru.

    Genderbend & couple dans les mangas

    Le deuxième, Kakumei no Hi, raconte l'histoire d'un garçon, Kei, qui est en fait génétiquement une fille. Ouais, il a les chromosomes XX. Ou elle, du coup. Je sais pas. Et donc, il décide de se comporter comme une fille après cette nouvelle, parce que... Sa mère a acheté des vêtements pour fille et qu'elle ne veut pas se les faire rembourser...? Un truc comme ça ?

    En vrai, je crois que c'est parce qu'il n'aura pas de pomme d'Adam, et du coup il aime pas ça. Ou un truc comme ça. Je suis sérieuse.

    Et l'histoire tourne autour de son ancien groupe de potes, qui lui court après depuis qu'il a un utérus, et d'une ses potes, Makoto et son frère Mikoto.

    WTF avec ces meilleurs amis ?

    Dans ces deux mangas, et du début à la fin, on suit les meilleurs amis des protagonistes tomber amoureux de ces derniers. Like, WTF ?? A cause d'un changement de sexe, sérieux ?

    Je ne saurais vous dire lequel de ces deux mangas est le pire tellement je ne les ai pas aimés.
    En fait, Kei et Mizuki, qui revendiquent absolument d'être des garçons au début, finissent par accepter le fait d'être des filles parce qu'ils/elles sont in love de leur partenaire masculin. Vous sentez qu'il y a un truc qui cloche ?

    Mais à QUEL MOMENT vas-tu changer de sexe juste pour être avec quelqu'un ? Ce n'est pas entièrement ça dans Kakumei no Hi, mais la fin de Boku Girl, c'est quasiment ça. Mizuki peut décider de redevenir un homme ou de rester une fille. Finalement, il se dit "ah, j'aime trop mon ami d'enfance, donc je vais rester fille" et voilà.

    ZIGBUC E8%Y0ZJA?I380TE

    Qu'est-ce qui empêchait ton meilleur ami de te remarquer avant, s'il t'aime autant qu'il le prétend actuellement ? Pourquoi n'a-t-il jamais posé les yeux sur toi avant, et maintenant que t'as une paire de seins, il ne peut pas s'empêcher de rougir ?

    Mais le pire, c'est dans Kakumei. Puisque à part la longueur de ses cheveux, Kei ne change absolument rien à son physique. Il met des jupes mais voilà. Et ses potes, juste parce qu'ils ont entendu parler de son sexe génétique, ils se mettent à lui courir après. J'ai dit, "génétique", hein ! Parce qu'il a encore son pénis ! OUAIS !

    Mais ils ont entendu le mot "fille" donc ils courent, ils volent, ils hurlent. Je trouve ça dégradant, que ce soit pour les protagonistes, pris pour des bouts de viande, et pour les mecs, pris pour des putains de chiens courant après leur proie dès qu'ils entendent le mot "fille". C'est triste qu'on ait ce genre de manga, et qu'ils soient si bien notés.

    Par cet article, j'ai voulu montrer le problème majeur des couples dans les genderbends, l'hétéronormalité. Je ne suis pas spécialement pour les couples du même sexe, c'est d'ailleurs très rare que je lise des mangas Yaoi/yuri. Je trouve que la formation d'un couple après le changement de sexe ne marche pas. Ça donne l'impression que pour tomber amoureux de quelqu'un, il faut d'abord regarder son sexe, et que dans le cas où il est du même que le nôtre, ça ne marche pas.

    Boku girl a essayé de faire passer un bon message disant aux gens de ne pas s'attarder au sexe (à je-ne-sais-plus-quel-dialogue), seulement l'histoire de ce manga dit totalement le contraire.

    En bref, j'ai pas aimé. Les couples dans le genderbend, ça ne marche pas.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 31 Décembre 2017 à 13:29

    Dans les animes, énormément de personnages ont une tête androgyne. Ca dépend du style, du genre de l'oeuvre, des goûts de l'auteur, de la qualité, etc... et surtout, ça dépend des thèmes abordés.

    Certes, souvent ça donne lieu à des trucs totalement cons. Mais derrière parfois, c'est volontairement "abruti". Soit pour appuyer un propos soit c'est juste du gros délire et c'est fait pour amuser la galerie. Soit les deux à la fois. Ca peut être juste du gros ratage mal foutu mais ce n'est pas le cas pour tout.

    Les choses ne sont pas toujours ce qu'elles ont l'air d'être. Parfois les auteurs font juste un truc zinzin pour le plaisir de délier, parfois ils font mine de mettre un sujet en avant et l'idée est autrement plus intéressante si on cherche ce qu'il y a derrière. Le ton peut être condescendant, ironique, ou autres. Ca dépend des oeuvres, vraiment. ^^ Je ne connais pas vraiment les manga que tu as cité mais tu devrais peut être revoir un peu ce point de vue? (le coup de rage est fun, et je suis d'accord sur certains points en pensant à certains animes, mais bon... je tenais à laisser cette petite note)

      • Lundi 1er Janvier à 01:35

        Oui je comprends. Souvent les personnages androgynes (traps) sont placés pour se moquer de la confusion. Ça peut être marrant selon la façon dont c'est abordé. Dans Steins Gate ou Blend S par exemple, j'ai trouvé ça drôle. De toute façon en général, les traps sont utilisés pour le ressort comique et ça me plaît bien.

        Dans Boku Girl et Kakumei no Hi, il n'y a pas de réelle comédie de ce genre. Ce sont juste des scènes où les amis d'enfance se retrouvent à rougir devant leur pote androgyne à moitié nu.

        (Haha si tu as aimé le coup de rage je pense que tu apprécieras l'article sur Ousama Game x))

        En tout cas, merci pour ton commentaire !

    2
    Lundi 1er Janvier à 15:03

    Les personnages aux allures androgyne ne sont pas forcément des traps, hein. Mais c'est utilisé de cette façon dans pas mal de truc, oui. (Dans Steins Gate, Ruka est un personnage travaillé et pas bâclé cliché, donc forcément, ça n'était pas lourd. C'était même intéressant! ^^)

    Ah... je vois le niveau... 

    Possible que je l'ai déjà vu, j'ai déjà jeté un oeil à un ou deux trucs par ici)

    Il n'y a pas à me remercier, hein. o/ (et bonne année au passage, tient!)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :