• Dessins animés

    Par "dessins animés", je veux dire dessins animés non-japonais.

  • LoliRock

    Quand dans le titre de la série, il y a "Loli", tu commences déjà avec un avis mitigé. 

    Aujourd'hui, je m'attaque à une série que ma petite adore plus que tout, plus que Dora, plus que Titeuf, plus que Diego, plus que tout ce que vous voulez, je parle bien entendu du dessin animé qui se donne des airs japonais, LoliRock !

    C'est l'histoire d'Iris, une fille totalement banale, ou presque. Lorsqu'elle chante, des événements étranges se produisent toujours. Poussée par son meilleur ami, Nathaniel, Iris décide de participer à une audition pour entrer dans le groupe LoliRock, composé de deux filles de son âge, Aurianna et Talia. L'audition tourne en catastrophe lorsque cette dernière se met à chanter, mais détruit la salle d'audition. Aurianna et Talia lui expliquent ensuite qu'elle est en réalité une princesse, et qu'elles la recherche depuis longtemps pour sauver son royaume, en récupérant des "Saphirs". C'est durant cette quête qu'Iris apprendra à utiliser ses pouvoirs de princesse, et affrontera de nombreux ennemis...

    Pour une fois que je trouve l'un de mes résumés pas dégueulasse. 

    Par où commencer ? Il y a tellement de choses à dire. 

    Je vais le faire en deux temps: d'abord, parler de la série en général, puis, parler d'un épisode en particulier.

    LA SÉRIE EN GÉNÉRAL

    SCÉNARIO, INTRIGUE, INSPIRATIONS

    Alors...

    Ayant vu un nombre astronomique de Magical Girls, dont je me rappelle totalement, vaguement ou presque pas, j'ai une culture plutôt développée en la matière. En ayant vu je-ne-sais-combien de saisons des PreCure, avoir vu Doremi, Madoka Magica etc, je pense être pas mal fichée en la matière.

    Alors, évidemment, je n'ai trouvé rien de grandiose dans cette série. Tout me semblait cliché, déjà vu, répétitif, pas drôle, prévisible... Je me faisais un peu chier en regardant les épisodes, on va se le dire. Mais ça ne repose que sur le fait d'avoir vu énormément de Magical Girls. Et ça reste quand même révolutionnaire pour quelqu'un qui ne connait pas les Magical Girls, vu que c'est le premier produit en France.

    Ce qui m'a un peu surprise, c'est que la fille, Iris, a vécu, quoi, 15 ans, et elle a dû chanter un bon nombre de fois, quand même. Je ne pense pas que c'était la première fois qu'elle chantait à l'audition.

    Et tu es en train de me dire que pendant 15 ans, elle n'a pas fait le lien entre les événements bizarres qui se produisaient et le fait qu'elle chantait ? Je pense que c'est un peu gros, quoi. Mais bon, là, j'accepte. Ça reste un dessin animé, et ADMETTONS que les personnages soient tous logiques dans leur tête, (lol) et ne croient pas aux phénomènes surnaturels. ADMETTONS.

    Et je n'ai pas regardé tous les épisodes. J'avais la flemme. C'est un peu comme les Totally Spies; c'est répétitif. Et puis j'ai d'autres chats à fouetter. Et puis je n'ai toujours pas fini la saison 7 des Winx tellement c'est une torture.

    PERSONNAGES

    Un trio, comme à son habitude. On ne change pas une recette qui marche si bien (oupas).

    On a forcément le même schéma: La rose, celle du milieu, empotée, débutante, qui veut le bien autour d'elle, etc, etc. On connait la recette des personnages principaux de Magical Girls maintenant.

    Ensuite, la bleue, en général opposée de la rose, puis la troisième, assez différente des deux premières. 

    En soi les personnages sont tous clichés. Talia, la fille sérieuse qui remet toujours ses deux amies à leur place quand elles vont trop loin, qui semble parfaite en tout point tellement elle est sérieuse, mais qui devient si Kawaii quand elle montre ses faiblesses. Aurianna, la fille enjouée et toujours de bonne humeur, qui est si idiote et qui n'a pas l'air de savoir ce que veut dire "être sérieux". Mais pour une raison inconnue, on l'apprécie quand même.

    Après, que penser des doubleuses ?

    Ah, j'aime bien leurs voix. Elles correspondent parfaitement à leur personnage et à son caractère. Quand je vois ce genre de série, je me dis que les français peuvent être doués en doublage. Et que les doublages ne sont pas bons que lorsque le film ou la série a coûté des millions.

    Après, pour Aurianna, j'ai du mal. Sa voix, à force de l'entendre, devient tellement, tellement agaçante. C'est une pipelette. Elle parle tellement. Mais c'est trop. Et puis son rire. Arh, je déteste son rire.

    Comme personnages inutiles, on a les trois love Interests de la série, Nathaniel, Matt et Kyle, qui feront tourner la tête de nos héroïnes, sans pour autant rien faire. J'ai regardé sur Wikipédia, et apparemment, Iris et Nat se sont déjà embrassés.

    Merde, qu'est-ce qu'ils attendent pour se mettre ensemble ?

     

    L'ÉPISODE QUI M'A FAIT RAGER

    LoliRock

    Episode 19 Saison 1: Shanila.

    L'épisode commence avec Iris, qui sauve ses amies en réussissant un sort très compliqué dont j'ai oublié le nom, mais aussi très puissant. Elle se réveille le lendemain matin avec les cheveux complètement courts. Talia et Aurianna lui explique qu'il s'agit d'une étape important dans la vie d'une princesse, appelée "Shanila", qui rend la princesse beaucoup plus forte après cette étape. Seulement, mademoiselle se trouve super laide avec les cheveux courts.

    Euuh... Comment dire.

    Le fait qu'Iris se plaigne toutes les 31 secondes parce qu'elle a les cheveux courts, ça m'a tapé sur le système. Parce qu'en fait, dans les dessins animés, on nous impose cette vision de la beauté. Cette vision de la belle grande fille fine, blonde aux yeux bleus et à la peau claire. 

    Je sais que j'analyse un truc auquel la production n'a même pas dû penser, mais je pense que c'est important de le montrer aux gens. De se rendre compte de la manière dont tout est ancré dans la tête des gens. Je dis les gens, mais évidemment, j'en fais partie.

    Bref.

    Le côté superficiel de cet épisode a été très désagréable, et j'ai eu du mal à apprécier. La partie "ce sont nos coutumes!" j'ai trouvé ça assez intéressant, mais ça a été très mal fait, et rendu superficiel au pas possible. C'est devenu ridicule quand Iris a tenté de se cacher parce que ses cheveux étaient courts, et encore plus lorsqu'ils ont repoussé. Là je dois dire que j'ai même été déçue. Je voulais qu'elle reste avec ses cheveux courts, et qu'elle accepte de les avoir; avant de les quitter. Parce que comme là, ils disent juste aux enfants que les cheveux courts, c'est moche, et les cheveux longs, c'est beau ! Et elle n'était pas si moche en plus.

    Bref. 

    Pour conclure, je dirais que LoliRock est Banal. Banal au pas possible. C'est surement révolutionnaire pour quelqu'un n'ayant jamais vu d'animé de ce genre, et donc, c'est révolutionnaire pour une gosse, qui prend un plaisir fou à regarder cette série, avec des transformations, des robes, des pouvoirs, des histoires d'amour, tout ce dont rêve une petite fille !

    Donc, même s'il n'y a pas réellement de message (à part cet éternel discours à deux balles: "la magie de l'amitié!"), ça reste sympa à regarder tant que l'on analyse pas en détail. 

    C'est mieux que la saison 7 des Winx, donc moi, je valide.


    1 commentaire
  • Ouais, j'en ai rien à foutre, je vous crève les yeux.

    Vous souvenez-vous du tout premier générique des Winx ?

    Si tu le veux, demain tu peux être avec nous.
    Winx, si tu me tiens bien la main,
    Nous aurons tous les pouvoirs
    Nous battrons en forgeant notre destin
    Winx, un sourire et tout s'éclaire
    Il nous donnera l'espoir
    Et la force de voler ver la lumière [...]

    Quand nous étions petits (surtout petites en fait), nous prenions un plaisir immense à zapper sur France Truc ou Toowam (france 3), pour se mater un épisode des Winx. C'était tellement bien en même temps. Je parle au passé, parce que ce n'est plus le cas.

    Oui, maintenant, les Winx, c'est... une bouse ?

    Certes, mon avis peut paraître super subjectif parce que je regardais les Winx avec mon esprit de petite fille,
    et que maintenant, je regarde avec mon esprit plutôt critique, mais tout de même. Je pense qu'à l'heure actuelle,
    cette série est en train de devenir extrêmement nulle.

    A la base, de quoi il s'agissait ?

    C'était l'histoire d'une rousse (on commence fort, quand même! Une rousse!) qui se fait attaquer par un Troll jaune en salopette, qui se fait sauver par une longue blonde en petite tenue. Tu la sens l'inspiration japonaise, non ?
    (Ah non en fait, dans mes souvenirs c'est Bloom qui se défend).

    Ce que je trouvais sympa dans ce dessin animé,  c'était déjà, ses graphismes.

    Alors, la production ne le faisait pas exprès hein, mais ses personnages n'étaient pas tous beaux. Il y en avait certains passables, d'autres beaux, et d'autres... mais ça, c'était juste super ! On se sentait à l'aise face à ces filles
    qui avaient déjà de la chance d'être des fées, puisqu'elles n'étaient pas parfaites. Musa et Tecna étaient... ma foi, vous voyez quoi. Et de toute façon, les graphismes n'étaient pas beau. Mais ça rendait les filles réelles.

    Et puis en plus, son scénario n'est pas super con !

    Je me souviens qu'au début de la saison 1 ça ramait, mais c'était normal. Bloom venait juste d'arriver,
    elle ne pouvait même pas se transformer, elle a évolué au fur et à mesure de la série.

    Dans la saison 2, on rencontre un nouveau personnage, Layla  (d'ailleurs,  pourquoi avoir rebaptisé Aisha Layla?),
    qui est très intéressant puisqu'elle ramène avec elle les mini fées et de nouveaux mystères. 

    Durant cette saison, Bloom se fera ensorceler ou je-ne-sais-quoi par le méchant... vous savez, le Phénix de la saison.
    Mais c'était intelligent. (regardez) Parce que c'est l'amour qui l'a sauvée, et c'était trop meugnon à voir. Le fait que Sky lui avoue ses sentiments en plein combat, c'était super chou. Ah oui, vraiment. C'est super cliché, on a vu ce genre de chose dans énormément de séries et contes, mais ça reste vraiment mignon à voir. Durant cette saison, les filles assument leurs sentiments et se déclarent aux garçons, on a vraiment cette impression d'évolution des couples. Et c'est bien putain.

    La saison 3 est pour moi la meilleure. Elle a un potentiel absolument incroyable.

    On a d'abord un méchant charismatique, j'ai nommé Valtor. Déjà, il est beau. Ensuite, il est cool. Oui oui.
    J'ai trouvé ce méchant très fort, qui-plus-est. Et intelligent. Parce qu'après le Phénix, il a aussi pensé à ensorceler
    une Winx, Layla, à qui il a enlevé la vue. C'était triste à voir, mais c'était super, super intelligent.

    Pourquoi est-ce que cette saison 3 était bonne ?

    Tout simplement parce qu'on avait vraiment l'impression d'avoir une fin. Même si il y avait une tonne de mystères à la fin, les horreurs d'après n'auraient pas dû exister. Le mieux, ça aurait été de s'arrêter à cette saison, ou, allez, la saison 4.
    Le fait qu'une fée devait sauver un membre de sa famille/de son royaume, c'était un peu injuste pour Bloom, qui n'avait plus aucun royaume. Mais je trouvais ça marrant. Parce que pour avoir son Enchantix, Bloom avait dû s'entraîner, et pas attendre que sa transformation ne sorte de nulle part. Et c'était cool. 

    Et les sacrifices des filles aussi ! Mais c'était trop cool !

    Est-ce que vous vous rappelez quand Flora a plongé dans le lac pollué pour sauvez Miele et a failli se noyer ?
    Est-ce que vous vous souvenez de Tecna qui a refermé une brèche de la dimension Omega et a disparu ?

    Cette saison était juste incroyable. Il faut la regarder pour voir à quel point c'était intéressant et à quel point les idées de la production étaient bonnes. Je pense qu'avec le Film (Le secret du Royaume Perdu) la série aurait très bien pu s'arrêter ici. Elle aurait été une série très bonne, avec, oui, beaucoup de scènes clichées et d'inspiration japonaise super évidente,
    mais les idées de la production auraient été bonnes, le déroulement de l'histoire, sympa et les personnages également.

    Mais... En voyant le succès des Winx, la production a décidé de relancer la série, qui devait normalement s'arrêter à la troisième saison.

    SAISON 4

    Je m'en souviens, j'étais super contente en entendant le retour des Winx sur nos écrans. Je n'avais pas encore vu le film (je l'ai vu récemment), alors je ne savais pas trop ce qui s'était passé pour Bloom. Revoir les fées (et Stella, ma préférée), ça me faisait très très plaisir.

    Alors, la saison 4 n'est pas une bouse. Je la trouve encore bien inspirée, la production avait encore des idées. Le but était de faire croire en l'existence des fées aux humains. Et du coup, on avait la transformation "Believix", que je trouve très jolie, et la musique est trop bien en plus ! (Believix, magie des Winx. Crois au cercle de lumière qui t'éblouiraaaaaa...)

    Ce que j'ai aimé dans cette saison, c'est Roxy.

    Le fait qu'elle ne veuille pas devenir une fée et qu'elle préférait rester dans son monde normal m'a plu.
    Parce qu'il ne faut pas l'oublier, Bloom a vécu comme une humaine, et n'avait pas l'air plus étonnée que ça
    lorsqu'elle a appris qu'elle n'était pas humaine quoi. Roxy a une réaction plus humaine, plus naturelle.
    Elle veut continuer à vivre sa vie normalement, et ne veut pas avoir à chambouler tout son quotidien pour aller risquer
    sa vie. Bon, après elle se décide à être une fée hein, parce qu'il faut accepter la réalité au bout d'un moment. 

    J'ai aussi aimé la fin. La fin, je ne m'y attendais pas. En fait, j'avais vu toutes les graines semées, mais je ne pensais pas du tout que la production le ferait vraiment. Non non non. Je ne vais pas spoiler, mais... c'est... surprenant.

    Là où ça devient vraiment nul, c'est à partir de la saison 5

    SAISON 5


    (Sirenix)

    On entre dans les abysses des Winx. On entre dans un torrent de bouse. Un torrent noir... Très noir...

    Déjà, on te change encore tes graphismes. L'animation est bizarre. Les mouvements sont exagérés, pas naturels, lents,
    je n'arrive pas à l'expliquer. On dirait de mauvais acteurs qui récitent un script sous leurs yeux. Je ne critique pas les doubleurs hein, mais l'animation. Regardez un épisode de la saison 5, vous verrez tout de suite que l'animation est lisse, mais donne une impression bizarre. Et puis, déjà que les Winx n'étaient pas grosses, maintenant elles sont anorexiques, avec des hanches énormes, des genoux inexistants et des pieds qui font quatre fois l'épaisseur de leurs jambes.

    (Harmonix)

    Les transformations sont moches. Harmonix et Sirenix, T'as des Winx Kirakira, leurs cheveux, on ne sait pas ce qui s'est passé, leurs fils qui entourent leurs jambes c'est n'importe quoi, leur collant c'est moche, on dirait des vergetures...bref,
    ça crève les yeux. C'est trop coloré, j'ai l'impression d'avoir consommé un truc pas net, ou d'avoir mis un filtre bizarre.

    Et dites-vous bien qu'il y a deux transformations, les deux sont laides ! Et puis la transformation s'appelle "Sirenix", pourquoi ont-elles des ailes ? Hein ?!

    Essayer de faire une romance entre Icy et Tritannus j'ai trouvé ça con et gnangnan, Icy n'était même pas charmante.

    Et pendant toute la saison, on essaie de te faire comprendre que la pollution c'est pas bien, ça tue les pauvres poissons dans l'eau... Ça part d'une bonne cause, surtout que le public est jeune. Mais... C'est nul. T'as un message, mais pas de scénario. Alors à quoi ça sert ?

    La saison 6, c'est presque un peu mieux.

    SAISON 6


    La transformation, Bloomix, est jolie. Oui, Bloomix. Oui oui.

    Ecoutez, je ferai un article plus détaillé sur le rôle de Bloom après.

    Donc, avec cette jolie transformation, on a une saison un peu intéressante. Avec les Trix, une fille du nom de Selina,
    un livre qui fait sortir des personnages de contes, du coup on a des références par-ci par-là... Ça aurait pu être bien.
    Mais la production a voulu montrer la différence entre les deux mondes, c'est-à-dire le monde des Winx et celui du légendarium, avec... ceci:

    MYTHIX.

    Pour le coup, ce truc est un mythe. Pour oser faire... ça, c'est vraiment quelque chose.
    Cette 3D de merde est un mythe.

    C'est quoi cette 3D/CG merdique ? Oh God.

    Avez Rainbow Live et PriPara, j'ai l'habitude d'une très bonne 3D, jolie, mignonne, sympa, on la regarde sans problème parce que c'est très beau. Mais là... Oh God, why ? Je rigole pas hein. C'est extrêmement laid. JE NE PLAISANTE PAS.

    J'ai été déçue aussi, du caractère de Daphnée. Parce qu'elle apparaît dans cette saison, mais je l'imaginais tellement plus cool. Elle aurait dû garder son corps céleste là, elle était plus cool et faisait moins conne. Et puis elle se met à flirter et elle ressemble aux 6 autres... Bref, le personnage n'est même plus intéressant.

    Cette saison est pour moi la meilleure depuis la saison 5, c'est déjà ça. Le scénario était un peu inspiré même si on voit bien que c'est, encore une fois, très forcé.

    SAISON 7

    Comment avons-nous pu en arriver là ?

    Alors, je n'ai pas terminé la saison 7, déjà. Je suis encore à l'épisode 7.

    Mais merde quoi, c'est quoi cette saison de merde ?

    C'est quoi cette méchante même pas charismatique ? Vous croyez que ça fait peur dans un dessin animé une fille-animale ? Sérieusement ? Et c'est quoi ce but de merde ? Créer une armée d'animaux magiques. Sérieusement ? Pourquoi des animaux ? Pourquoi pas des humains ? Pourquoi c'est aussi con ? Pourquoi les fées dansent après leur transformation ? Pourquoi c'est aussi nul ?

    Et puis on a Flora, qui commence à se fâcher pour un oui et pour un non ! Meuf, c'est quoi ton problème ? 

    "Je t'avais dit de ne pas le réveiller ! Qu'est-ce que tu as fait ?!" 

    Pourquoi tu l'agresses ?! Il n'a rien fait ! Tu l'as vu même ? Et pourquoi tu t'énerves aussi quand il divertit l'animal que
    tu n'arrives même pas à dresser ? Laisse-le vivre !

    En fait, elle pique une crise pour une raison inconnue, je ne comprends pas pourquoi.

    Et la nouvelle transformation n'est pas jolie. 



    Je modifierai l'article après avoir vu la saison 7 en entier, ne vous inquiétez pas.

    Pour terminer, que dirais-je ?

    La série a un très grand potentiel, comme en témoignent les 3 premières saisons. Les graphismes n'étaient pas superbes, mais ils donnaient l'impression d'avoir des personnages pas totalement parfaits, et du coup, auxquels on s'attache plus.
    La quatrième saison a elle aussi du potentiel, qui a été très bien exploité par la quête des Winx, et le personnage de Roxy. Avec la cinquième saison, le changement des graphismes (que je trouve pas très jolis) et de l'animation, on avait l'impression de ne pas retrouver les personnages auxquels on s'était attaché dans les 3 premières saisons (c'était déjà présent dans la saison 4, mais ça s'est vraiment fait sentir dans la saison 5). La série est populaire, et c'est pour ça que la production veut la continuer. Je considère qu'actuellement, la production n'a plus d'idées, et essaie de gratter afin de créer de nouvelles tenues à paillettes.


    15 commentaires
  • ♪ Pat Patrouille, Pat Patrouille, quand il y a une embrouille ♫

    Continuons sur les dessins animés. Aujourd'hui. La Pat'Patrouille.

    Ce dessin animé n'est pas dégueulasse. Il fait parti des énièmes dessins animés mettant en scène des animaux. D'ailleurs, je n'arrive pas à comprendre ce délire. POURQUOI est-ce que les créateurs de dessins animés s'amusent à nous faire croire, quand on est tout petit, que les animaux ça parle et ça agit comme un humain ? 

    Ça se fait pas ! Déjà qu'on nous fait croire à de nombreux mythes (papa noël, petite souris...) et qu'on a le cœur brisé quand on apprend la vérité, vous nous faites ça dans les dessins animés aussi ?

    La Pat'Patrouille, c'est l'histoire d'un gamin (quel âge ? 11 ans ?) du nom de Rider, qui a 6 chiens de race différente. Ces chiens, en plus d'avoir les mêmes capacités qu'un être humain (enfin, c'est normal), sont dans la Pat'Patrouille, une sorte d'organisation qui sert de police dans leur ville.

    EXPLIQUEZ-MOI LA LOGIQUE.

    Dans quel monde, dites-moi honnêtement, laisse-t-on un gamin de 11 balais, et encore pire, DES CHIENS conduire ? 
    Il y a ENCORE pire avec Stella, la seule femelle du groupe, qui elle, pilote carrément un hélicoptère !

    Et puis, j'ai vu un épisode, il me semble que c'est "La Nappe d'huile". Un navire transporte de l'huile, et se heurte à je-ne-sais-plus-quoi. Le capitaine va bien, seulement l'huile qu'il transportait commence à se déverser dans la mer (ou océan, me rappelle plus). Et un personnage récurant, dont je n'ai jamais connu le nom, dit:

    "Je dois prévenir la Pat'Patrouille !"

    Ce qui veut dire:

    "Je dois prévenir un gamin de 10 ans et ses six chiens de venir nous sauver, plutôt que d'appeler les autorités navales ou autre chose du genre !"

    Le pire, c'est que la Maire de cette ville trouve ça normal ! Vraiment !

    Et ils sont où les parents de Rider ? D'où est-ce qu'il sort l'argent pour acheter tous le matériel et la nourriture qu'il a ? Hein ?

    Moi, j'ai une hypothèse.

    Rider était un enfant un problème, rebelle et insolent. Un jour, il décida de quitter le domaine familial avec les deux cartes bleues de ses parents. Il survécut en mangeant la nourriture qu'il avait prise dans le frigo de son ancienne maison.

    Durant ses nombreux voyages, il rencontra plusieurs chiens, et les prit sous son aile. Voulant se venger des adultes et de ses parents, il utilisa tout l'argent de ces derniers pour créer un gaz, qui permettrait de contrôler l'esprit des gens. Le gaz fit son effet sur les chiens, qui, en plus de lui obéir au doigt et à l’œil, pouvaient maintenant communiquer avec lui.

    C'était le début de son plan diabolique.

    Il répandit le gaz à travers toute la ville, et créa ainsi, une arme de zombies à son service. Il changea les lois de la ville, en manipulant l'esprit de la maire. Il créa son empire, qu'il nomma la Pat'Patrouille. Afin de faire croire au monde entier qu'il s'agissait d'une ville totalement normale, il fit croire que cette organisation était au service de ses habitants.

    Seulement, nous connaissons la vérité.

    TUM TUUUUUM.

    J'ai de l'imagination, on dirait. Le pire, c'est que j'imagine une voix épique en lisant ce texte, c'est trop marrant xD

    Non mais, sérieusement. Il ne sort pas du lot, mais son générique est très bon, et pour un gosse, ça doit être vraiment génial pour un gosse de 4 ans.


    votre commentaire
  • Ça fait un certain temps que je voulais faire un article sur cette nouvelle série. Et, il y a quelques minutes, ma petite sœur regardait un épisode de Dora & Friends, et je me suis finalement décidée à écrire cet article. Je me baserai sur l'épisode que ma petite sœur regardait, à savoir "Vive la Danse!".

    Dora est plutôt jolie, elle est beaucoup mieux que dans la première série. Bien qu'elle ait l'air d'avoir 12-13 ans, Dora n'a que 10 ans. C'est n'importe quoi d'abord. Elle a l'air de porter du rouge à lèvres en plus. Je préférais l'ancienne Dora, parce que l'enfant qui regardait le dessin animé pouvait s'y identifier. Dora de Dora l'exploratrice, c'est une petite grosse à la coupe au carré, qui ne sait même pas s'habiller (un t-shirt rose avec un short orange, des chaussettes jaunes qui ressortent de baskets blanches...) mais d'une certaine manière, on apprécie bien cette petite là. Elle est mignonne.

    Maintenant, on a une Dora qui a les cheveux longs, des boucles d'oreilles, un semblant de rouge à lèvres sur les lèvres (SANS BLAGUE ?!), un petit serre-tête, des tenues toujours jolies (robes...).

    On peut le dire, Dora est devenue une Latine fatale, et elle ne fait pas du tout son âge.

    Et le problème, c'est que l'enfant qui regarde à la TV veut devenir pareille que Dora, alors que l'enfant qui regarde est super jeune. Par exemple, ma petite sœur a 4 ans, et je la voit très souvent danser en même temps que Dora & Co pour lui ressembler. Et cette hypersexualisation, ce serait dommage qu'elle apparaisse dans Dora. Parce que Dora est quand même un dessin animé que j'ai beaucoup regardé étant petite.

    Je ne connais pas du tout les autres personnages, hormis Pablo.

    Ce mec est à la fois le plus chanceux, et le plus poisseux qui existe.

    Ce mec a un Harem de 5 filles toutes super jolies, qui passent leurs journées avec lui

    Il peut les toucher quand il veut on dirait xD

    Mais en même temps, Dora n'hésite pas à lui rappeler qu'ils sont juste AMIS. Elle appuie énormément dessus d'ailleurs. Pauvre garçon, si jeune, et déjà coincé dans la Friend Zone. Une minute de silence pour Pablo, l'homme au ballon.

    Bref, du côté des personnages, ils ont l'air bien variés, et au moins, Dora ne passe pas pour une folle en ayant pour meilleur ami un singe parlant portant des bottes rouges. C'est un bon point.

    Même si, clairement, Babouche et sac à dos me manquent.

    Mais ce qui m'énerve le plus, ça reste cet effet de comédie musicale qu'ils ont voulu faire. Je déteste cette partie là.

    Avant Dora, c'était l'aventure toute conne en trois étapes d'une petite fille qui perdait son ballon par exemple. C'était con, mais ça marchait et ça nous apprenait l'anglais en même temps. Maintenant, c'est une comédie musicale à la High School Musical complètement conne. Ils ne peuvent pas passer trois minutes sans chanter, ça m'agace énormément.

    Pablo: (en chantant et en dansant) "Non, je ne veux pas danser !
    Dora & Co: (en chantant et en dansant) Si, danse !"

    Je trouve ça tellement idiot ! Ça m'énerve en fait ! Les personnages passent leur temps à chanter, c'est super chiant.

    "Ensemble tous pour un, c'est le meilleur moyen ! Chacun aide chacun ! Tous pour un !"

    C'est la musique qui remplace "c'est gagné !" à la fin de chaque épisode. La musique est bonne, j'aime beaucoup l'effet de chœur qui est fait. Ça rend très bien à l'oreille.

    Bon, je vais terminer cet article en disant que Dora & Friends est une série que je ne regarderais pas, tout simplement parce je déteste les comédies musicales. Après, je pense que c'est une série qui plairait très bien aux enfants, parce que ça reste quand même une série Dora, et Dora, c'est bien.

    (Je crois que c'est la pire outro que j'ai faite...)


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique