• Je dois dire que j'en ai fait beaucoup des folies. Beaucoup. Mais une telle folie, c'est la première fois... Je me suis surpassée, je pense. Mais j'aime ce jeu, alors je me suis réveillée aujourd'hui, et je me suis dit: "pourquoi pas ?"

    Le blog sur Yandere Simulator

    J'ai ouvert un blog sur Yandere Simulator, qui montre toutes les astuces pour bien tuer nos personnages. Evidemment, il n'est pas terminé. Si vous connaissez l'univers de YanSim, s'il vous plaît, prêtez-moi votre aide !


    votre commentaire
  • Hi ! Aujourd'hui, un article sur mes openings préférés. Je ne savais pas dans quel ordre les mettre, alors je les range par ordre alphabétique.

    7 O’clock news - Opening 1 de Kodomo no Omocha

    Ai no Scenario - Opening 2 de Magic Kaito 1412

    Boy meets girl - Opening 1 de Pretty Rhythm Rainbow Live

    Daia no Hana - Opening de Black Cat

    Date a Live - Opening de Date a Live

    Destin Histoire - Opening de Gosick

    Extra magic hour - Opening de Amagi Brillant Park

    EZ DO DANCE - Opening 2 de Pretty Rhythm Rainbw Live 

    Guren no yumiya - Opening 1 de Shingeki no Kyojin

    Harumodoki - Opening de Hamachi Zoku

    Ignite - Opening 1 de Sword Art Online II

    Kamisama no kamisama - Opening de Kamisama Hajimemashita

    Kibou ni tsuite - Opneing de AKB0048

    Kimi no Matsu Sekai - Opening 1 de Magic Kaito 1412

    Kimi no Shinwa - Opening 1 de Aquarion Evol

    Kuchizuke Diamond - Opening de Yamada-kun to 7-nin no Majo

    Last Regrets - Opening de Kanon 2006

    Life is just a miracle - Opening 3 de Pretty Rhythm Dear My Future

    Lilium - Opneing de Elfen Lied

    My Dearest - Opneing 1 de Guilty Crown

    Nornir - Opening 1 de Mawaru Penguindrum

    Sousei no Aquarion - Opening 1 de Sousei no Aquarion

    Wareta ringo - Ending 1 de Shinsekai Yori

    Zoetrope - Opening de Amnesia

    Je voulais critiquer, mais l'article est vraiment long. Qu'est-ce que vous en pensez, vous ?

     


    9 commentaires
  • EDIT: Je devais mettre Amano Yukiteru, mais j'avais la flemme d'argumenter. Mais du coup, je l'aurais mis en position 5, après Annie de SNK.

    Cet article ne regorge pas, évidement, tous les personnages que je déteste. La liste serait trop longue.

    Ohayo minna-san ! Comme je l'ai dit dans je-ne-sais-plus-quel-article, j'allais faire un article sur les personnages que je déteste dans les animés que j'ai vu. Evidemment, ça ne regorge pas tous ceux que je déteste. J'en ai sélectionnés beaucoup au départ, et j'ai retiré ceux que je détestais le moins, pour garder les meilleurs, ceux que j'aimerais brûler vifs... Ça va chier.

    CET ARTICLE CONTIENT DES SPOILERS.

    9. Juné Amou de Pretty Rhythm Rainbow Live.

    Alors, avec ses cheveux blancs et son visage doux, on a l'impression que c'est une fille normale, mais en fait...
    Juné est une messagère du Prism World. La raison pour laquelle elle est venue sur Terre est simple: elle devait répandre l'éclat du Prism (Show) et se barrer à la je-ne-sais-plus-quelle-Lune
    .
    Et cette imbécile (oui, je me le permets) est tombée amoureuse. OUI, ça me dérange. Parce que pendant que cette imbécile jouait les parfaites romances avec son blondinet, les autres messagers, eux, font leur boulot. Elle est née pour ça, elle l'a toujours fait, et au final, elle veut changer les règles sous prétexte qu'elle est amoureuse. C'est trop facile... L'amour, mais oui bien sûr, on veut toujours nous faire gober que l'amour c'est génial, patati patata, moi j'en ai ras le cul de ces mensonges, et si tu peux pas faire ton boulot juste parce que t'aime quelqu'un, bah tu vas te faire...

    Je vous explique. Le jour de la je-ne-sais-plus-combientième-Lune, Juné était censée partir. Seulement, cette égoïste s'est arrachée les ailes pour rester avec son blondinet, et a causé un problème au niveau de l'éclat du Prism (ce qui explique pourquoi dans l'épisode 01, Rinne tombe et perd ses ailes).

    A cause de cette égoïste, l'éclat du Prism a disparu, Rinne est apparue dans un monde où elle n'était pas censée aller, elle a perdu la mémoire, et a causé une sorte de déséquilibre. Bref, pour sa petite gueule, elle a fait un chaos pas possible.

    Le pire, c'est que Juné a eu sa bonne fin !

    A la fin de PRRL, lorsqu'il est temps pour Rinne de partir, (et que tous les personnages pleurent sauf Juné, bah tiens!) et qu'elle est censée reprendre le corps de Juné (après avoir fait chier le monde entier, bah bravo morray!), la déesse du Prism décide de donner un vrai corps d'humaine à Juné, pour qu'elle puisse vivre sur Terre, à condition qu'elle ne fasse plus jamais de Prism Show.

    J'aurais été la déesse, je lui aurais mis trois (mille) baffes, et lui aurait retiré son corps. Pour moi, Juné méritait de disparaître. C'est une putain d'égoïste qui a semé le chaos autour d'elle pour être avec un mec, et elle est pas foutue de faire son devoir.

    Elle atteint la neuvième place, parce que quand même, il y a des personnages que je déteste bien plus.


    8. Erika Shinohara de Ookami Shojo to Kuro Oji

    Une fille qui ment pour se faire des amies. On voit déjà l'idiotie dans le personnage. En plus de son visage déjà bien bizarre et agaçant.

    Pourquoi est-ce qu'elle ment, déjà ? Qu'est-ce qui lui empêche de ne pas dire la vérité à ses "amies" et de tout de même les fréquenter ? Elle est complètement idiote !
    Ensuite, elle tombe amoureuse de l'autre idiot de Kyoya, parce que sinon, c'est pas drôle. Je ne sais pas pourquoi elle se laisse faire par Kyoya, qui la traite comme une chienne - d'ailleurs, il ne le cache absolument pas - on voit là le manque de personnalité du personnage principal. Elle est niaise, soumise, et particulièrement idiote. C'est l'héroïne la plus pathétique que j'ai jamais vue.

    Au début je me disais "la pauvre, elle doit souffrir avec Kyoya..." à chaque fois qu'il lui faisait un sale coup - et il en a fait! - mais j'ai fini par en avoir marre d'elle, en outre parce qu'elle ne réagissait pas du tout, qu'elle ne faisait que de pleurer à chaque fois.

    C'est le genre de personnage niait que je déteste. Elle est aussi réactive qu'un nouveau né, elle est bête, c'est une menteuse, elle ment depuis le début et tente de se racheter en demandant à un mec de ce faire passer pour son petit ami. Je l'aurais envoyé chier moi. Tu veux mentir pour rester avec tes "amies" ? Sérieusement, arrête !

    Le personnage n'est pas du tout développé en plus ! On a l'impression de voir, juste un personnage superficiel, qui n'a même pas de morale et qui ne connaît pas le sens du mot "honnêteté". Elle m'exaspère.

    7. Heroine de Amnesia

    En continuant dans les personnages niais, voici Héroïne !

    Déjà, tu sais que le personnage est inutile en ne connaissant même pas son nom.

    Je sens déjà les fanboys et fangirls rappliquer, et me dire: "oééé, mé c pour kon soi perdu, kom el, pour etre a la plasse de léroineeuhh !"

    Rinne de Pretty Rhythm Rainbow Live. Elle a un prénom ? Oui. Elle est amnésique ? Oui. Elle est importante ? Oui. Elle est personnage Principal ? Non.

    Tu te tais. Non ! Tu te tais.

    Cette fille est d'une inutilité hors norme. Je n'avais jamais vu un personnage aussi chiant. Elle gémit tout le temps, s'excuse tout le temps, ne réagit jamais, se laisse faire TOUT LE TEMPS, il faut attendre les deux derniers épisodes pour qu'elle bouge enfin son cul et se décide à agir par elle-même, sans gémir comme une idiote.

    Mais franchement, il y a pire, et on attaque tout de suite:

    6. Yui de Diabolik Lovers

    Conne, naïve, ne sert à rien, n'apprends jamais de ses erreurs, n'écoute pas le peu de conseil qu'on lui donne, croit en une cause perdue, sa capacité à penser s'élève au niveau de celui d'une petite cuillère et le but de son existence se limite à vivre pour remplir les panses de ses agresseurs qu'elle abhorre, ou pas.

    Dans les Otome Games, on essaie d'avoir un personnage principal neutre, auquel la joueuse peut s'identifier. Comment est-ce que tu peux t'identifier à quelqu'un d'aussi peu réactif ? Ils ont pensé qu'en donnant un personnage qui en faisait rien, on allait dire

    "AH! J'aurais fait pareil ! Je me serais laisser me faire violer, en disant Yamete comme dans les Hentai !!!"

    Je veux dire, quand tu te fais agresser, tu te débats, tu essaies de t'en sortir, tu ne veux pas te faire agresser ! Si le mec est sur toi, tu lui mets un coup de pied bien placé ! S'il t'embrasses, tu lui arraches la langue ! S'il te mord pour sucer ton sang, tu lui donnes un coup de genou dans le ventre, et tu le pousses aussi fort que tu le peux, pendant le temps où il était surpris... JE SAIS PAS, MAIS TU ESSAIES DE T'EN SORTIR PUTAIN ! Cette fille est là "Y-Yame... Yamete..." on dirait la voix d'un Hentai, ça suffit le foutage de gueule !

    Elle est chiante en fait, parce que son manque de personnalité la rend inutile dans sa propre série dont elle est le personnage principal !

    Top 5 de ses phrases préférées:

    -*gémit*  Ya...me...Yamete...
    (est-ce que tu penses que si on te violes, le mec va s'arrêter parce que tu le lui dis ?)

    -*gémit*

    - Heu...Je..

    -Sumimase...

    -Nani ?...


    5. Yamada de B GATA H KEI

    On fait une pause avec les personnages niais, on y reviendra plus tard. Ne vous inquiétez pas ;)

     Une fille totalement Idiote que je n'arrive pas à saquer.

    A 15 ANS, A 15 PUTAIN D'ANNÉES SEULEMENT PASSÉES SUR TERRE, cette idiote veut se faire dépuceler. Est-ce qu'on est sérieux là ? EST-CE QU'ON EST SÉRIEUX ?!

    Je suis quelqu'un de très moral. J'ai des principes, je suis pudique, et plus que tout, j'ai une très grande fierté. Et vouloir perdre ma virginité à 15 javelots, non, il faut arrêter de se foutre de la gueule du monde putain. Il faut arrêter. Certains aiment ce personnage parce qu'il la trouvent folle et marrante, moi je la trouve folle, conne, simple d'esprit et hyper malsaine.

    Son personnage est en soi intéressant hein, pour une fois que c'est la fille qui est une perverse. Mais moi ça me choque, parce que j'ai des principes, et je n'arrive pas à apprécier ce personnage. Elle n'a pas de morale, et ça me saoule.

    Elle se fixe comme objectif d'avoir des relations sexuelles avec 100 partenaires différents. Son but dans la vie est de faire "l'amour" (parce qu'ici, il ne s'agit pas d'amour) avec 100 mecs. C'est tout.
    Je ne peux pas saquer les personnages comme ça, ils m'exaspèrent. Et Yamada encore plus.


    4. Annie de Shingeki no Kyojin

    Des personnages que je déteste...

    En général, au début d'une série, soit j'adore directement un personnage, soit je le déteste. Mais en général, je ne change pas d'avis en cours de route.

    Sauf pour Annie.

    Au début de la série, je l'aimais bien. C'était quelqu'un de fort et de pas très bavard, qui savait ce qu'elle avait à faire.

    A la fin de la série... BEURK. Je n'ai plus d'estime pour elle.

    Mais peu importe la raison qui l'a poussée à faire... "ça", je déteste ce personnage. Je la déteste, du plus profond de mon être. J'espère qu'elle va mourir dans les plus atroces souffrances, en se faisant arracher les ongles un par un, puis mangée par un titan, en commençant par les jambes, et en croquant plusieurs fois dans son corps. Je ne comprends pas ce qui lui est passé par la tête, pour se dire "tiens, et si j'emmerdais l'humanité entière ?"

    SI J'EMMERDAIS L'HUMANITÉ ENTIÈRE !

    Parce qu'en plus, les mangakas adorent donner des raisons aux "méchants" pour dire que ce n'est pas de leur faute, etc... Pour leur dire que c'est à cause de ça (traumatisme, par exemple) qu'ils sont exécrables. Non, ce sont juste des personnages atroces, et ce sont des connards. Point barre.


    3. Mikono Suzushiro de Aquarion Evol

    mikono

    Ma préférée dans les personnages bien niais... MIKONO

    Non, en fait, je mens.

    Yui de Diabolik Lovers était bien pire, mais l'univers de la série m'a fait détester Mikono bien plus que Yui. Certes, si on parle juste du personnage, Yui est bien au-dessus de Mikono, mais Aquarion Evol m'a appris à détester Mikono. 

    Alors au début de la série, la fille est là "fuyons, Amata-kun ! Nous sommes inutiles ! Nous ne pouvons rien faire !" MAIS TA GUEULE PUTAAAIN !
    Si TU te trouves inutile, tu te barres, j'en ai rien à foutre. Mais laisse Amata en dehors de ça. Si tu as aussi peu d'estime pour toi, laisse les autres en avoir pour eux.

    Ensuite, la fille entre à DEAVA, je ne sais même pas pourquoi, et je ne vois pas l'utilité du personnage. Son pouvoir d'élément est de lier les gens. Haha. Elle est encore plus pitoyable qu'Andy et Mix. Encore eux au moins, il font la paire (creuser des trous, boucher des trous, c'est le duo idéal non ?), mais Mikono quoi. Elle peut lier les gens. Lier les gens. C'est très classe.
    La production ne devait rien trouver, et vu que ça ne devait pas changer l'intrigue, ils se sont dit: "bah, elle va avoir un pouvoir d'élément qui sert à rien, genre faire des bisous, allumer les lumières, lier les gens..." J'suis sûre que même une personne ayant le pouvoir d'élément du ménage serait plus utile. 

    Bref, on voit bien l'inutilité du personnage, même dans son pouvoir d'élément.

    LE PIRE RESTE QUAND MÊME LA FIN.

    Amata, écoutes-moi bien. T'as deux filles:

    l'une est une chieuse qui t'en fait voir de toutes les couleurs, qui te fait passer pour un imbécile et qui t'oblige à t'excuser en public alors que t'es en entraînement (ou même en combat dans l'OAV crossover.)

    l'autre est une fille super sexy et excentrique, qui t'aime de tout son cœur, qui a décidé à deux reprises de sacrifier sa VIE pour toi. (oui, Zessica, à deux reprises, a abandonné l'idée de vivre pour qu'Amata puisse, lui, vivre. Et heureux en plus.) De plus, elle ne cache pas ses sentiments, elle n'est pas une ignoble Tsundere comme je les déteste.

    Alors dis-moi, qu'est-ce que tu as consommé tout court pour choisir la première ?! Explique-moi ! Je ne comprends pas !

    Zessica, dans l'épisode 21, t'embrasse alors qu'elle est sous je-ne-sais-plus-quoi (mais quelque chose de lourd, elle ne pouvait pas se dégager) pour que tu puisses t'envoler, et rester en vie, pendant qu'elle, se faisait défoncer par un meccha ennemi.

    Dans l'épisode 26, Zessica demande à Kagura de la tuer pour que Mikage meurt avec elle (comme il était en possession de son corps), et qu'Amata puisse gagner la bataille contre les anges déchus.

    Explique-moi ce qui ne te plaît pas dans une fille aussi parfaite ! 


    2. Creed de Black Cat

    Des personnages que je déteste...

    Je dois avouer que lui, s'il n'avait pas fait une seule et unique action, il ne serait pas dans le classement.

    Mais il a tué Saya.

    En fait, dans le peu de temps qu'elle a passé à l'écran, je suis tombée sous le charme de ce personnage, par sa joie de vivre, son esprit simplet mais aussi très intelligent, bref, c'était mon coup de cœur dans la série Black Cat. 

    Et ce connard de Creed l'a tuée. C'est juste pour ça que j'ai commencé à le détester. Seulement, mon aversion et mon mépris pour lui se sont décuplés au fur et à mesure de la série.

    Mec, lâche l'affaire ! TRAIN NE T'AIMES PAS !

    Ce mec est un Yandere en fait. Et je me suis rendue compte qu'à part Yandere-chan (de Yandere Simulator), je n'aimais pas les Yandere. Ces personnages sont complètement cons, ce ne sont pas des humains. Ils tuent toutes les personnes qui osent s'approcher de leur protégé, cela varie d'une Yandere à une autre. Mais en général, il s'agit de la personne qu'ils aiment. 

    Au fil de la série, Creed est devenu encore plus fou et dangereux, complètement con pour moi. Il pensait vraiment pouvoir jouer au parfait amour avec Train, qui s'en foutait royalement de sa gueule de con. Et c'est dire. Train n'avait qu'une envie, c'était de buter Creed et de venger Saya. Et apparemment, Creed lui aussi voulait se faire buter par Train. Est-ce qu'il est sado-maso ? Je n'en sais rien, mais ce qui est sûr, c'est que je déteste ce personnage.

    Des personnages que je déteste...


    1. Kyoya de Ookami Shojo to Kuro Oji. 

    kyonnard.

    On voit déjà à son visage que c'est un gros connard, à ses yeux rouges de fouine.

    La palme d'or, la bouse incontestée pour moi, le plus connard jamais rencontré à ce jour dans un animé, j'ai nommé Kyoya de Ookami Shoujo !

    Alors autant Erika est hyper conne et ne réfléchit jamais, est naïve en plus de tout, mais Kyoya lui est un simple connard. C'est un personnage détestable, mauvais, méchant, manipulateur, méprisant - et méprisable !- qui ne pense qu'à sa grosse tête d'égoïste. Si j'étais Erika, je n'aurais pas tenu plus de deux heures avec lui, et lui aurait déjà foutu un coup entre les jambes. Peu importe ses raisons, je déteste ce gros connard.

    En parlant de ses raisons, on nous donne ça comme le syndrome du bonhomme de neige. Mec, t'es sérieux ? Parce que tes parents se sont séparés, tu crois que c'est une raison pour être un connard pareil ? Tu te prends pour qui ?! Même si tes deux parents sont morts, c'est pas la faute des autres, alors pas la peine d'être aussi chiant et méchant avec eux ! Il utilise cette excuse et se croit tout permis, j'en reviens pas ! Arrêtes, franchement arrêtes !

    Regardez l'épisode 06 de Ookami Shoujo, vous comprendrez vite de quoi je parle.

    En parlant aussi de cet épisode 06, c'était la première fois que j'ai vu Erika réagir. Ça m'a fait plaisir, mais ce n'était pas assez.

    Je veux dire, le mec se fout clairement de ta gueule, en disant qu'il t'aime alors que c'est faux, sachant qu'il sait que tu l'aimes ! C'est détestable ! Ingrat ! Méchant ! Complètement inhumain ! On se demande comment ce mec est formé, au niveau du cerveau !

     

    Et voilà, cet article est terminé. C'est vrai qu'il ressemblait plus à un coup de gueule, et j'en suis désolée. Désolée de tous les mots vulgaires utilisés. Il n'y a que quand je suis énervée que je deviens aussi agressive. Je m'en excuse vraiment.

    En attendant, je trouve ça marrant de voir à quel point je peux m'énerver juste pour un animé ! Ça montre qu'ils sont très importants pour moi !  

    Article contraire


    24 commentaires
  • Beerus est la silhouette. 

    Hi, minna-san ! Aujourd'hui, on se retrouve pour la Review du premier épisode de DBS. Je ne ferai pas de Review de tous les épisodes (parce que je n'ai pas le temps, je galère déjà avec PriPara...), mais j'en ferais quand je trouverai quelque chose d'intéressant à dire.

    J'avais l'impression que la Seiyuu de Son Goku avait changée, mais c'était seulement une impression, en fait. Ça fait bizarre de voir les personnages aussi beaux, même s'il y a DBZ Kai et les films.

    Ça me donne des frissons de voir à quel point c'est beau. Surtout quand on voit les contours noirs. Mon Dieu, que c'est incroyable.

      

    C'est de la provocation, Goku x)
    Eh ouai le tronc d'arbre, il ne faut pas se la péter face à Goku. 

    Son Goten apporte des bento à son père. Comme il n'a pas école, Son Goku demande à son fils de le remplacer sur le tracteur. Ce genre de folie arrive à toujours me surprendre, même après en avoir vues des vertes et des pas mûres dans l'univers de Dragon Ball. 

     

     WOOW ! Les bento... Il en a neuf ! Neuf ! Il se met bien le Goku, dites-moi !

    C'est de ça dont je parle quand je dis contours noirs. Vous avez vu comme c'est joli ? C'est comme dans Détective Conan en fait, c'est incroyablement beau.

    Mais entrons dans le vif du sujet. Cet épisode n'a pas vraiment d'ambiance, c'est normal. Après tout, la paix est revenue sur Terre, il faut bien le montrer par un épisode où il n'y a pas de combats, sinon ce serait la merde, quand même.

    Ce qui me plaît bien, c'est déjà la qualité, et l'apparition de Beerus. J'ai regardé le film Battle of Gods (ou Kami to Kami en VO), et Beerus est apparu. Du coup, je me demande ce que l'on aura comme intrigue. Si la Terre sera menacée, ou un truc comme ça. Parce que si c'est pour la même raison que dans le film (à savoir, Boo qui refuse de donner UN flanc à Beerus), je me demande comment la production développera ça, d'une meilleure façon que dans le film, parce que je l'ai trouvé un peu plat, on ne sentait pas trop l'enjeu du combat, ni la pression qui va avec.

    On voit aussi le super Saiyen God dans le générique (avec les cheveux rouges), donc Beerus sera vraiment important dans cette saison, ou dans le premier arc, en tout cas.

    L'épisode est principalement centré sur Trunks et Goten qui cherchent un cadeau de mariage pour Videl. Ils décident de donner à Videl de l'eau cosmétique. Ils trouvent finalement un étang/lac/jenesaispasquoi, mais se font attaquer par un serpent géant. Au début, quand j'ai vu le corps, je me suis dit "Mais il fout quoi ici Shenron ?!" mais en fait, c'est juste un serpent "ordinaire".

    Ils finissent par défoncer le serpent et rentrent donner leur eau cosmétique à Videl, qui n'est en fait que de l'eau.

    De son côté, Mr Satan est récompensé pour avoir sauvé le monde, on lui donne 100 millions de zénis. Vu qu'il est à une conférence de presse, il fait le fier, comme d'habitude, mais Mr Satan est quand même quelqu'un de bien. Une fois la conférence terminée, il rejoint Goku sur son lieu de travail (un champ) où il lui remet l'argent, en lui disant qu'il ne le mérite pas. Après plusieurs débats, Son Goku accepte, convaincu par Goten.

    Une fois rentrés à la maison, Goku et Goten montrent l'argent à Chichi. Goku lui demande s'il peut aller s'entraîner chez les dieux Kaio, et Chichi accepte parce qu'il a amené assez d'argent (Goku travaillait pour gagner de l'argent, rien de plus).

    La première apparition de Tortue Géniale. Il est toujours le même, ça me fait trop rire !

    Chez les Kaio, on apprend qu'une autre planète a été détruite. L'oeuvre de Beerus ? Très certainement.

    Alors, que dire de ce premier épisode ?

    Il est bon. Certes, c'est plat, mais c'est la paix, et l'action dans Dragon Ball réside dans la merde, quand des vies sont menacées. Il s'agit seulement du premier épisode, et ça met bien en place l'univers et l'ambiance, on ne peut pas mettre de combat tout de suite. J'attends beaucoup de cette saison que je suivrais.


    votre commentaire
  • Les types d'animés...

     

    Cette image pique les yeux, tellement il y a de personnages. Amusez-vous à compter les personnages que vous connaissez !

    Je ne sais plus dans quel article, mais je me souviens avoir dit qu'une fois, je ferai un article sur les différents types d'animés. Et justement, le voici, cette article. Même si je dis type, le type "Shojo" est un abus de langage. Comme le dit ThomasKHII, dire "je vais me mater une petite fille !" ça fait très déplacé et pervers.

    Bref, commençons cet article.

    Les types d'animés...

    SHOJO

    Shōjo (少女) est un mot japonais signifiant jeune fille ou petite fille. En Occident, le mot est fréquemment utilisé pour désigner les shōjo manga, un type de manga possédant ses propres caractéristiques et canons. Le shōjo manga (少女漫画), est un manga dont la cible éditoriale est avant tout constituée de jeunes adolescentes.
    J'ai regardé et lu ce genre d'anime/de manga durant tout ma "vie d'otaku". Les shojo sont composés de deux grandes catégories, à savoir, les Shojo Romantiques, et les Magical Girl.

    Pour le Magical Girl, le schéma est presque toujours le suivant:

     - La Terre est menacée par les êtres du Mal qui symbolisent les problèmes ou les soucis auxquels est confronté n'importe quel humain.

    - Une fillette sans grande distinction est exposée à ces soucis (qui sont généralement des soucis d'enfants ou de jeunes adolescentes).

    - Elle se voit confier un sceptre (ou tout autre objet de pouvoir)

    - Elle peut dès lors utiliser ses pouvoirs qui nécessitent généralement une transformation en une version adulte et plus féminine d'elle‑même (ce passage à l'âge adulte nourrit l'illusion des plus jeunes quant à la toute-puissance des adultes pour lutter contre les soucis).

    Pour la romance, ça dépend. Le schéma change selon l'auteur.

    Ma critique personnelle: Après avoir regardé taaaaant de Shojo, c'est normal que je sois complètement lassée de ce type de manga/animé. Pour moi, c'est toujours la même chose, et j'en ai vraiment marre Le fait est que c'est quand même bien, mais pour les personnes qui n'aiment pas les histoires-d'amour-à-l'eau-de-rose-toutes-mignonnes-qui-donnent-envie-de-vomir, je ne vous conseille pas de regarder les Shojo de romance, surtout Kimi ni Todoke ou Sukitte Iinayo. Vous allez vomir des cœurs à force. Le truc, c'est que je ne suis pas immunisée contre les petites histoires toutes mignonnes, et je dois donc m'endurcir. Donc, peut-être qu'en regardant des animés aussi romantiques, je serai immunisée de tout ça.

    Si je devais noter tous les shojo que j'ai vus, je mettrais un 6/10. Certains étaient très bons, d'autres extrêmement trop mielleux et monde-des-bisounours, je ne supporte pas ça.

    SHONEN

    En Occident, le mot shōnen (qui signifie « adolescent » en japonais) est utilisé pour désigner un type de manga, le shōnen manga le manga pour jeune garçon, qui est un type de manga dont la cible éditoriale est avant tout constituée pour les jeunes adolescents de sexe masculin. On confond souvent Nekketsu & Shonen.

    Le schéma d'un Nekketsu:

    - Le héros est un jeune garçon orphelin (ou vivant séparé de ses parents), a souvent une quête qu'il veut absolument réaliser et ce, quels que soient les obstacles ; foncièrement honnête et innocent, il se révèle souvent naïf ;

    - Il est doté de capacités ou pouvoirs hors normes, parfois magiques ;

    - En compagnie d'amis rencontrés durant sa quête, il lutte contre le mal, ses premiers adversaires deviennent généralement ses plus fidèles compagnons ; Ils participent à un tournoi ou quelque chose de semblable ;

    - Lorsqu'il est sur le point de perdre ou de mourir, le héros se relève plus fort que jamais, grâce notamment à sa volonté, son « envie brûlante de gagner »

    - Honnêteté (justice), esprit de groupe (amitié) et dévouement à l'intérêt général (volonté de vaincre) sont les principales valeurs véhiculées par ces mangas.

    Ma critique personnelle: Ayant regardé très peu de Nekketsu, je trouve pour l'instant, que c'est assez bien. Mais bon, je dis que le Shojo est gnangnan, le Nekketsu, c'est pas mieux hein. Il y a de la baston, certes, mais ça reste quand même un truc tout plein de bon sentiments. Il faut que dans les animés, on montre que, même en ayant de la volonté, ça ne marche pas forcément. En général, c'est ce qu'on fait dans DBZ. Et ça marche ! Pareil pour SnK, c'était bien parti, même si cet esprit de "si on veut, on peut!" revient dans l'épisode 07 (comprendra qui pourra !)
    Je ne noterai pas le Shonen, parce que ma connaissance en Nekketsu surtout, est très faible.

    Les types d'animés

    HENTAI

    Hentai est un mot japonais qui signifie « transformation », « anormalité », « métamorphose »,
    « perversion », mais qui est utilisé en Occident pour désigner des mangas et des anime à caractère pornographique. Même s'il peut servir à qualifier des comportements comme le sadisme ou l'inceste, ce mot en lui-même n'a pas nécessairement de connotation sexuelle. Par exemple, on peut parler de « mentalité anormale » (hentaishinri). Familièrement, ce mot est utilisé pour dire
    « pervers » ou « bizarroïde ».

    Ma critique personnelle: Ça va chier !

    Le Hentai n'est, pour commencer, pas pour les pervers. Qu'on soit d'accord. On a tous été exposés un jour où l'autre à un truc que l'on aurait pas dû. Pour faire cette critique, j'ai dû me taper un truc que je déteste, à savoir, la pornographie. Je ne dis pas que ceux qui sont en sont friands n'ont pas toute leur tête. Je dis juste que moi, ça m'énerve, ça me dégoutte. Je ne supporte pas ça. Donc du coup, cette critique était très mal partie alors...

    Le Hentai est d'un vulgaire ! Je peux comprendre que des gens aient le fantasme du viol, mais moi, je ne supporte pas le Hentai ! Je suis en train de voir une fille se faire violer, je trouve ça tout, sauf excitant ! C'est barbare ! Une fille qui se prend plusieurs choses en elle, c'est barbare ! C'est moche ! Ça ne donne pas envie ! 
    Et puis les mangas aussi, ça ressemble à une dissection ! On dirait des illustrations d'insectes, ça va dans tous les sens, c'est n'importe quoi.

    Et puis franchement, c'est hyper exagéré. Les seiyuu retranscrivent bien, et jouent bien leur texte, mais pourquoi c'est aussi démesuré ? Prenons juste l'exemple de la poitrine. Vous trouvez ça joli vous, de ne même plus voir le visage de la fille ? Personnellement, je n'aimerais pas que ma poitrine héberge les frères Montgolfier, je trouve ça d'une laideur ! En plus, ce n'est pas bien dessiné, on dirait des pièces détachées qui ont leur propre volonté. C'est dégueulasse. Je peux comprendre que ça plaise au petit de 10 ans qui n'a vu que les seins de sa maman - qui était, soit dit en passant, pleins de vergetures -, mais c'est affreux ! Tout, sauf humain !

    Et comme les gens savent que la plupart des personnes se foutent complètement de l'histoire et se rendent directement aux scène X, on se permet de n'avoir aucun scénario, avec des trucs complètement incompréhensibles, du genre "Le livreur de pizza vient d'arriver, mais je viens de me doucher et je suis en serviette. Et puis, oups! Je viens de faire tomber ma serviette !"

    Je n'aime pas les histoires au scénario inexistant, je trouve que ça n'a aucun intérêt, je ne sais même pas pourquoi je regarde le truc.

    En bref, pour moi, le Hentai, c'est du viol complètement exagéré, qui ressemble plus à un documentaire sur la reproduction des larves qu'à autre chose. Sans oublier les scénario inexistant, et des raisons complètement idiotes de pouvoir montrer des gens faire "l'amour", si on peut dire ça. Y'a pas d'amour dans le Hentai. Même quand un personnage le dit, c'est faux, il ment, ou alors il est amoureux de la manière dont on s'occupe de lui.

     Si je devais noter le Hentai, je lui mettrais un 1/10, un point parce que, j'ai du respect pour les auteurs quand même, et pour ceux qui regardent.

    Les types d'animés

    YAOI

    Le yaoi est un genre de mangas, d'animes et de jeux vidéo, dans lequel l'intrigue est centrée autour d'une relation homosexuelle entre personnages masculins, et comportant souvent des scènes sexuelles. Il s'agit généralement de relations idéalisées (et parfois stéréotypées) avec des personnages masculins. Il est à différencier du Shonen-ai, dans lequel la romance homosexuelle n'atteint pas le stade du sexe. Les relations sont essentiellement platoniques ou au stade du tendre baiser.

    Ma critique personnelle: J'ai commencé un animé que je n'ai pas terminé, et que je ne compte pas terminer. Il s'agit de Hybrid Child. J'ai choisi cet animé parce qu'il était récent, c'est tout.

    Pour une raison totalement inconnue que je ne comprends pas, j'ai une réelle aversion pour le Yaoi. Je n'arrive pas à supporter de voir ça, je ne sais même pas pourquoi. Ça m'énerve de ne pas savoir pourquoi, parce que je suis censée critiquer le Yaoi, et je ne sais même pas pourquoi je n'aime pas. C'est très énervant. Je trouve le Yaoi ni mignon, ni beau. Peut-être qu'un jour, je serai fan de Yaoi, mais pour l'instant, ce n'est pas le cas.

     Du coup, je ne mettrais pas de note au Yaoi.

    Les types d'animés

    YURI

    Au Japon, le terme yuri ( qui signifie littéralement « lys », les noms de plantes étant souvent utilisés pour les prénoms féminins) fait référence aux relations homosexuelles entre femmes.

    Ma critique personnelle: A la différence du Yaoi, j'aime bien le Yuri. Je trouve ça très mignon et joli. En fait, les romances homosexuelles sont mignonnes, parce qu'un homme qui embrasse un femme, c'est "normal", alors qu'une femme qui embrasse une femme, ça veut dire qu'elle rompt les tabous, qu'elle est prête à assumer les gens qui vont la montrer du doigt, les désaccords dans la famille etc... Si cette femme est prête à assumer tout ça, ça veut dire qu'elle aime vraiment la personne qu'elle a embrassée. Je dis ça, mais ça vaut aussi pour deux hommes hein !

    Même dans un hentai, les relations homosexuelles sont plus belles et moins barbares. (futanari sauvage apparaît) Non, je retire ce que j'ai dit. C'est aussi barbare, homo ou hétéro.

    Bref, le Yuri, je trouve ça très mignon. Je trouve ça plus joli quand deux filles s'embrassent dans un animé, parce qu'aucune des deux ne perd sa personnalité de "fille". Je m'explique:

    Dans les Yaoi, c'est un genre de pseudo-yaoi avec un personnage, dont on dit "elle", alors qu'on sait que c'est un garçon. Ce personnage aussi, il fait tout comme une fille, c'est normal qu'on confonde ! Du coup, si on a Pierre et Jean, et que c'est Jean qui a le rôle du mec qui se comporte en fille, est-ce que ça ne veut pas dire que Pierre est, en vérité, tombé amoureux d'une fille ? 

    Dans le Yuri, il y en a une plus... dominatrice, mais ça reste une fille. Ça, ça veut dire que c'est assumé, et on dirait que ce n'est pas le cas du Yaoi.

    Moi, si je devais noter le Yuri, je mettrais un 7/10.  C'est aussi bien que le Shojo, mais les histoires d'amours, je les trouve mieux développées dans les Yuri (probablement parce que c'est homo, donc il y a le côté "dramatique-mature" qui est présent, et ça me plait).

    Voilà voilà, cet article est maintenant terminé, je vous remercie de l'avoir lu. Je ne fais pas de critique sur les autres (grands) types d'animés, parce que je ne m'y connais vraiment pas, et que ça partirait dans tous les sens.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique